Laura Tarantola et Claire Bové ont été à quelques dizaines de centimètres de rejoindre Matthieu Androdias et Hugo Boucheron au panthéon du sport français. Leur finish exceptionnel leur a permis de dépasser les Néerlandaises mais c'est l'Italie de la paire Rodini/Cesarini qui a jailli pour s'offrir l'or olympique pour… 14 petits centièmes. Le duo français s'offre tout de même la médaille d'argent et fait grimper le total tricolore à 9 breloques dans ces Jeux Olympiques de Tokyo.

Finish de folie et écart minime sur l'or : la médaille d'argent de Tarantola et Bové en vidéo

A l'image de la course des messieurs mercredi, celle des femmes ce jeudi a été tendue de bout en bout. Déjà médaillées d'argent aux championnats d'Europe en 2019, Tarantola et Bové n'ont pas pris le meilleur départ. Ce sont plutôt les Britanniques, Craig et Grant qui ont mis le feu aux poudres. Avant que les Néerlandaises, Keijser et Paulis, devant aux 1000 et 1500 mètres, n'accélèrent et prennent une avance si confortable qu'on pensait la course à l'or terminée.
Tokyo 2020
Claire Bové : "Là, je n'ai toujours pas compris"
29/07/2021 À 17:56
Suivez les Jeux Olympiques de Tokyo en intégralité en vous abonnant à Eurosport
C'était compter sans le retour de leurs adversaires dans les 500 derniers mètres. La paire française, toujours dans le coup (2e aux 500, 2e aux 1000, 4e au 1500), a parfaitement géré son affaire. A la lutte avec l'Italie et la Grande-Bretagne pour le podium, Tarantola et Bové ont tout donné. Si la médaille a paru "assurée" à l'approche de la ligne d'arrivée, leur retour magnifique sur les Pays-Bas a fait croire que le titre était à leur portée. C'était vrai.
A quelques mètres de la ligne, c'est elles qui occupaient la tête mais l'Italie de la paire Rodini/Cesarini, auteures du record du monde en demi-finale, avait trop de vitesse et elles ont coupé la ligne 14 centièmes devant les Bleues alors que les Pays-Bas accrochent quand même le bronze. C'est donc la deuxième médaille en deux jours pour le clan français en aviron. Pour l'équipe de France olympique, c'est la 9e, la 3e en argent après Amandine Buchard et Sarah Léonie Cysique en judo.
Tokyo 2020
Tarantola : " Si, si, je crois qu'on va vraiment sur le podium"
29/07/2021 À 06:12
Tokyo 2020
Tarantola - Bové, surprise totale : "Quand j'ai vu le panneau, je pensais qu'ils s'étaient trompés"
29/07/2021 À 04:57