"LE BADMINTON N'EST PAS DU CATCH"
Par Maxime DUPUIS(@Maxime_Dupuis)

FOOTBALL 2010 Maxime Dupuis - Blog

Crédit: Eurosport

Autant vous le dire de suite, histoire de vous rassurer : ce qu'ont fait les huit joueuses de badminton, mardi, n'est pas folichon. Balancer des matches, ça ne se fait pas. Voilà, c'est dit. Ce n'est pas dans l'esprit. Mais se faire expulser des Jeux Olympiques pour ça, c'est franchement fort de café. C'est pourtant ce que la Fédération internationale de badminton (BWF) a décidé, mercredi. En gros et pour faire simple, ces demoiselles ne voulaient pas gagner leur match afin de s'offrir un quart de finale plus abordable. Et ne l'ont pas vraiment caché à l'issue du simulacre. "Nous étions déjà qualifiées, pourquoi aurions-nous dû gaspiller notre énergie? Ce n'est pas nécessaire d'être à fond maintenant alors que la phase d'élimination directe débute mercredi", avait reconnu l'une des joueuses, Yu.
Jeux Olympiques
Exclues pour avoir fait exprès de perdre
01/08/2012 À 12:12
Voilà qui a le mérite de l'honnêteté. Mais qui n'a pas plu du tout à Sebastien Coe, grand ordonnateur de ces JO. Ni au public présent mardi à la Wembley Arena, fort mécontent d'avoir payé pour suivre une rencontre où les échanges n’excédaient pas les quatre coups. Qu’attendaient les spectateurs ? Du spectacle. C'est d'ailleurs et avant tout ce que l'on reproche aux huit accusées : d'avoir offert un spectacle indigne des JO. Voilà. Aujourd'hui, on confond un peu tout. Le badminton n'est pas du catch. La notion de spectacle est secondaire. Ces filles étaient venues à Londres avec un objectif : aller le plus loin possible. Pas de ravir le public londonien. Ça, c'est plutôt la fédération internationale qui le souhaitait.
Pour avoir joué avec le règlement, comme l'ont déjà fait des paquets d'équipes de football et basketball dans tous les tournois possibles et inimaginables, les voilà sorties du tournoi. Ont-elles triché ? Pas le moins du monde. Heureusement, elles gardent leur accréditation. Ouf ! Leurs Jeux ne sont pas terminés. Avec tout le temps libre dont elles bénéficient désormais, elles vont pouvoir faire un crochet par le Stade Olympique et, pourquoi pas, suivre les séries du 100 mètres masculin. Elles apercevront peut-être un certain Usain Bolt ne courir que 30 mètres avant de se relâcher. Lui n'aura pas tout fait pour gagner, aura géré son effort pour en garder sous la semelle en vue des choses sérieuses. Mais personne ne le lui reprochera.
_______________________________________
"QUE FALLAIT-IL FAIRE ? RIEN ? NON..."
Par Hadrien HIAULT(@HadrienHiault)
Certes, les joueuses de Badminton n'ont rien fait d'"illégal" au sens premier des règles du jeu. Mais l'esprit qu'elles ont montré durant ces matches est à bannir. Et la décision de la Fédération internationale est bonne, de ce point de vue. Sans décision forte, c'est la porte ouverte à toutes les dérives. Autant les combattre avec la plus grande fermeté. L'expulsion est une décision peut-être un peu disproportionnée, j'en conviens aussi. Mais que fallait-il faire ? Rien ? Bien sûr que non. Il était important de marquer le coup. Et c'est le sens de cette décision.

Hadrien Hiault, 2012

Crédit: Eurosport

Si j'avais encore quelques réserves à l'idée de les voir expulsées, les images que j'ai vues des matches quelques heures plus tard n'ont fait que conforter mon opinion. Imaginez vous une seconde dans la Wembley Arena. Vous avez payé une fortune pour obtenir un billet et assister à une compétition de badminton, votre sport préféré. Vous attendez cette journée depuis plusieurs mois, voire plusieurs années. Et vous vous pointez pour assister à ce simulacre de compétition. Non!
Le plus fort dans l'affaire, c'est que le juge arbitre les a mises en garde. En vain. Les joueuses ont continué à mettre les volants dans le filet ou à frapper un mètre à côté. C'est malheureux. J'espère que cette décision - encore une fois un peu forte - aura au moins un effet bénéfique sur le futur des Jeux Olympiques. Et sur l'esprit du sport.
Jeux Olympiques
Après le scandale de Londres, réforme des tournois de double
30/11/2012 À 15:08
Jeux Olympiques
Suspension levée pour la paire olympique indonésienne
03/11/2012 À 10:02