Getty Images

"J'adore travailler avec Parker" : Aulas confirme des discussions entre l'OL Groupe et l'ASVEL

"J'adore travailler avec Parker" : Aulas confirme des discussions entre l'OL Groupe et l'ASVEL
Par AFP

Le 10/05/2019 à 17:24Mis à jour Le 10/05/2019 à 17:25

Les négociations pour une entrée d'OL Groupe dans le capital de l'ASVEL "sont bien avancées", a confié à l'AFP vendredi le président de l'Olympique lyonnais, Jean-Michel Aulas qui continue de travailler à son projet d'Arena dans laquelle l'équipe de basket pourrait jouer.

Jean-Michel Aulas a confirmé ce vendredi que les négociations pour une entrée d'OL Groupe dans le capital de l'ASVEL "sont bien avancées". "C'est un rapprochement capitalistique et opérationnel", a déclaré JMA, évoquant "une volonté que le projet concerne les équipes masculine et féminine" de l'ASVEL."Je pense que nous allons aboutir très prochainement et permettre, si nous signons dans les jours qui viennent, d'imaginer l'avenir du sport dans la métropole, de manière très positive en matière de football et de basket-ball", a ajouté le patron de l'OL.

"Tony Parker a cette capacité d'être un immense sportif et d'être un homme d'affaires ambitieux avec des idées claires. J'adore travailler avec lui. J'ai une confiance absolue en lui", a encore affirmé M. Aulas. "Je pense que nous allons essayer au plan régional mais aussi à l'étranger d'avoir des relations qui permettent à l'OL de bénéficier de son immense expérience aux Etats-Unis, pour le football féminin par exemple, mais aussi en Chine, où son image est considérable, un pays dans lequel l'OL veut aussi se développer", a-t-il encore expliqué. Dans le sens inverse, il n'est pas certain que Parker (38 ans) devienne, dans l'immédiat en tout cas, administrateur de l'OL.

"Il n'était pas du tout question de concurrencer ce qui est fait sur Villeurbanne"

"S'il venait à le devenir, ce que nous n'avons pas encore évoqué, cela amènerait évidemment de la notoriété de manière tout à fait efficace à l'Olympique Lyonnais", a reconnu Jean-Michel Aulas qui travaille toujours sur son projet de construction d'une salle multifonctions sur l'est de Lyon, qui pourrait accueillir certains des matches les plus importants de l'ASVEL.

Jean-Michel Aulas

Jean-Michel AulasGetty Images

"Il n'était pas du tout question de concurrencer ce qui est fait sur Villeurbanne (où une salle de 12.000 à 15.000 places doit être bâtie). Dans cette perspective, l'ASVEL pourrait jouer à l'Astroballe et à Villeurbanne. Notre propre projet de salle qui avance bien est un projet événementiel, de e-sport et de manière complémentaire sportive. Dans cette perspective, l'ASVEL pourrait jouer ses plus grands matches d'Euroligue dans cette salle surdimensionnée de 17.000 à 18.000 places", a précisé Jean-Michel Aulas.

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0