Getty Images

Qualif. Mondial 2019 : la France bat la Bulgarie 77 à 53

Les Bleus tiennent leur revanche
Par AFP

Le 03/12/2018 à 21:06Mis à jour Le 04/12/2018 à 10:02

QUALIF. MONDIAL 2019 - L'équipe de France, déjà assurée de voir la Chine l'été prochain, a poursuivi sa campagne de qualifications en surclassant la Bulgarie (77-53), seule équipe qui était parvenue à faire tomber les Bleus. La soirée a également été l'occasion d'un hommage à

L'équipe de France masculine s'est imposée 77 à 53 devant la Bulgarie, pour empocher sa neuvième victoire en dix matches des éliminatoires pour la Coupe du monde 2019 de basket, lundi soir à Limoges. Le ticket pour la Chine composté depuis vendredi et un succès en République tchèque (79-65), l'équipe de Vincent Collet fonce désormais sur la 1re place du groupe K, presque dans leur escarcelle. A deux journées de la fin, elle compte en effet deux victoires d'avance sur les Tchèques. Un seul succès, en Finlande le 21 février, ou contre les Tchèques à Nantes trois jours plus tard, suffira donc pour clore en beauté ces qualifications, pourtant disputées sans les joueurs NBA et Euroligue pour la majorité des matches.

Dans cette rencontre au score en accordéon, les Français ont fait définitivement la différence en début de 4e quart-temps. Et le spectacle. Notamment avec Yakuba Ouattara, auteur de 17 points au total, son record pour sa 8e sélection - et le meilleur total du match. Le joueur de Monaco a confirmé de surcroit qu'il était bien un grand spécialiste du dunk : il a réalisé un magnifique alley-oop après une passe de Jonathan Rousselle. Avec 10 pts et 6 rebonds, le pivot Mathias Lessort a également contribué à la fête des Bleus.

Avant le coup d'envoi, la venue des Bleus à Beaublanc a aussi été l'occasion pour la Fédération de rendre un hommage à l'emblématique Frédéric Forte, joueur, entraîneur et président de Limoges, décédé brutalement il y a un quasiment un an, d'une crise cardiaque, le 31 décembre.

Devant une réplique d'un maillot avec le numéro 4 de Forte, tenu par quatre cadets du CSP Limoges, il y a d'abord eu une émouvante minute d'applaudissements. Ensuite, un ballon en cristal a été remis à la famille de l'homme qui "a marqué à jamais l'histoire du basket".

0
0