Le match de la bascule pour l'Olympiakos. Les basketteurs de Monaco se sont inclinés à domicile 87 à 83 contre la formation grecque mercredi soir dans le match 3 des quarts de finale de l'Euroligue, et sont désormais menés 2 victoires à 1 dans une série au meilleur des cinq rencontres. Pour disputer le Final Four de la compétition reine du basket européen, la Roca Team monégasque devra s'imposer vendredi (21h00), toujours dans leur salle de Gaston-Médecin, puis mercredi prochain au Pirée, dans la bouillante salle de la Paix et de l'Amitié.
Seulement deux clubs français sont parvenus à atteindre le Final 4 de la C1 de basket, dans les années 1990: Limoges (1990, 1993, 1995) et Villeurbanne, le dernier en date en 1997.
Betclic Élite
Monaco surprend l'ASVEL à l'Astroballe et prend les devants
15/06/2022 À 20:35

Money time brûlant, mais perdant

Au contact des Grecs au début du troisième quart-temps, les joueurs de Sasa Obradovic ont un peu baissé d'efficacité au tir au milieu de ce quart-temps, à l'image de leur star Mike James, et ont immédiatement été punis par les joueurs plus expérimentés de l'Olympiakos (56-71, 29e). Mais les Monégasques ont profité d'un temps faible du collectif grec pour recoller au score et même repasser devant dans les dernières minutes de la rencontre (80-79, 38e).
Finalement, c'est aux lancers francs que l'Olympiakos, qui avait été défaillant dans ce secteur en début de rencontre, a assuré sa victoire dans les deux dernières minutes. C'est aussi grâce à l'expérience de Kostas Sloukas, vainqueur de l'Euroligue avec l'Olympiakos en 2012 et 2013, que l'équipe du Pirée s'en est sortie. Le Grec de 32 ans a terminé la rencontre avec 21 points. "Je pense que l'on a contrôlé le match à l'exception du quatrième quart-temps. On a un grand respect pour l'équipe de Monaco, elle joue vraiment très bien depuis le début de la saison", a commenté Sasha Vezenkov (17 points) après la rencontre.
Du côté de Monaco, Mike James a été limité à 13 points, rapidement pénalisé en raison de deux fautes dans les trois premières minutes de la rencontre. C'est Dwayne Bacon par ses tirs primés (5/9 à trois points) qui a porté, en vain, la Roca Team.
Les Monégasques, novices en Euroligue cette saison, n'ont désormais plus le choix pour continuer leur aventure continentale.
EuroLeague
Après la découverte, le rêve d'une qualification à la maison pour Monaco
26/04/2022 À 22:51
EuroLeague
Sensation : un carton en Grèce et Monaco peut croire au Final Four
22/04/2022 À 18:13