Monaco a été battu sur le fil par Fenerbahçe (93-96), leader de l'Euroligue, mardi soir, dans sa salle Gaston-Médecin lors de la 9e journée de la compétition. Après un bon début de rencontre, les hommes de Sasa Obradovic avaient pourtant perdu le fil, pour être menés de 19 points à l'abord du dernier quart-temps (60-79).
Mais grâce à une défense de haut niveau et un collectif retrouvé, les Monégasques ont réussi une remontée spectaculaire, sans succès, après un dernier quart-temps rondement mené (33-17). Malgré ce revers, Monaco, qui accueille vendredi le Bayern Munich lors de la prochaine journée d'Euroligue, reste, avec six victoires et trois défaites, dans le Top 5 de la compétition.
EuroLeague
Monaco s'impose chez l'ASVEL
01/12/2022 À 21:42
La Roca Team avait pourtant très bien débuté avec un Donatas Motiejunas des grands soirs, capable de défendre, d'attaquer le cercle ou de shooter à trois points (7 points dans le premier quart-temps). Très vite, les hommes de Sasa Obradovic ont pris les devants (9-5, 5e). Les deux défenses ont été très intenses, avec toutefois un avantage à l'équipe turque, capable souvent d'aller marquer après un stop défensif. Ce que les Monégasques ont eu du mal à réaliser.
Les Monégasques ont tenu la marque jusqu'à la dernière seconde du premier quart-temps. Jusqu'à ce que le taulier grec du Fenerbahçe, Nick Calathes, ne plante un panier primé (18-21, 10e), et qu'il ne continue à mener l'attaque de son équipe pour infliger un 10-0 à son adversaire (18-28, 13e). Il a fallu un panier d'Elie Okobo pour casser la spirale négative monégasque (20-28, 14e). Puis, comme souvent, un panier à trois points de Mike James, son premier de la rencontre, pour réveiller Monaco et ne pas être déjà distancé (25-30, 15e).
Mais le Fenerbahçe n'est pas pour rien la meilleure formation d'Europe actuellement. Et, alors qu'à l'image d'Adrien Moerman et Okobo, les Monégasques ont manqué de régularité, Calathes (100% de réussite au tir avec 11 points à la mi-temps) et les siens ont toujours été solides. Ce qui leur a permis de boucler à la mi-temps avec sept points d'avance (38-45).
Le début de la deuxième période a ressemblé à un calvaire pour les Monégasques. Progressivement, le score s'est accru, pour monter à 19 points d'écart à la fin du troisième quart-temps (60-79, 30e).Mais alors qu'on pensait la rencontre pliée, Monaco s'est rebellé. Pour finir tout proche de son adversaire.
EuroLeague
Monaco assure l'essentiel face au Bayern Munich, l'ASVEL coule à Athènes
25/11/2022 À 21:01
EuroLeague
L'ASVEL renversé sur le fil par le Bayern Munich
23/11/2022 À 21:34