Neuf mètres de hauteur de plafond, un réaménagement et l'installation de gradins par le Comité d'organisation des Jeux Olympiques (COJO). C'est ce que les basketteurs du monde entier trouveront en entrant dans le hall 6 du parc des Expositions de la porte de Versailles (Paris), en juillet 2024, pour jouer les phases préliminaires du tournoi de basket de Paris 2024. Le lieu a accueilli le village des ânes au Salon de l'Agriculture.
Un choix qui suscite l'incompréhension chez les acteurs de ce sport en France, à commencer par Evan Fournier. "Comment peut-on accepter de voir le basket, le sport co le plus populaire aux J.O, être envoyé dans le parc expo" fulmine le joueur des Knicks sur Twitter. "Plafond trop bas, salle pas adaptée. On ne peut pas laisser passer ça !" poursuit-il.
Betclic Élite
L'Asvel évite le naufrage, Dijon premier qualifié en demies
IL Y A 5 HEURES

Estanguet : "La cérémonie d'ouverture sur la Seine, ça doit être la signature de Paris 2024"

Ce devait être l'Arena 2

La grogne se fait d'autant plus entendre qu'une autre salle, l'Arena 2, qui va bientôt sortir de terre, aura le standing pour accueillir un tel évènement. Mais la natation ayant été réattribuée à l'Arena de La Défense, où devaient se tenir le badminton et la gymnastique rythmique, il fallait bien trouver un lieu pour ces épreuves. Le cahier des charges de ces disciplines exigeant une hauteur sous plafond de 11 et 12 mètres, seule la salle flambant neuve de la porte de la Chapelle était adaptée.
La Fédération Internationale de Basketball, elle, n'exige que sept mètres. Même si "Aucune grande compétition de basket n'a été accueillie dans une enceinte au plafond aussi bas depuis que les stars NBA sont là", a souligné un proche du dossier dans L'Equipe. Dans les colonnes du quotidien sportif, de son côté, Evan Fournier ne décolère pas : "Ils pensent vraiment faire jouer Team USA, ses stars qui pèsent des dizaines de millions et jouent dans des Arenas géantes tous les soirs dans ces conditions ?"

Fournier, Barrett and Randle with the Knicks

Crédit: Getty Images

"Allez-vous vraiment laisser le meilleur sport collectif de l'évènement jouer à cet endroit ?" À interpellé Nicolas Batum. Et le coéquipier de Fournier en Bleu de continuer à interpeller Tony Estanguet et la FIBA : "Vous devez faire mieux pour le basket". Le tout accompagné d'un montage photo de l'équipe de France médaillé d'argent à Tokyo, dans le hall 6 du parc des expositions. Toujours est-il que dans l'idée de construire le moins possible, Paris 2024 ne prévoit pas de solution alternative pour le moment.
NBA
Les Warriors, la renaissance d’une dynastie
IL Y A 20 HEURES
NBA
Comme à la belle époque : Revoilà les Warriors en finale !
IL Y A 21 HEURES