C'est l'un des plus beaux palmarès de l'histoire du basket espagnol qui quitte les parquets : avec 10 titres glanés sous le maillot de la "Roja", Felipe Reyes est le deuxième joueur qui a remporté le plus de médailles avec la sélection espagnole derrière un autre pivot légendaire, Pau Gasol, qui vient d'être appelé dans la préliste de l'Espagne pour préparer les Jeux de Tokyo.
La dernière apparition de Reyes sous le maillot du Real Madrid remonte au 29 avril, lors du match 4 des quarts de finale d'Euroligue face à l'Anadolu Efes Istanbul. Il avait joué une minute et quarante secondes lors de ce succès au WiZink Center (82-76), mais le Real a fini par perdre la série 3-2. Reyes a débuté sa carrière en 1998 à Madrid au sein d'Estudiantes. Il est resté 23 saisons en activité, ce qui fait l'un des rares joueurs à avoir disputé rencontres professionnelles sur trois décennies distinctes.
Coupe de France
La SIG renverse Monaco et affrontera Pau-Orthez en finale
27/03/2022 À 18:14

24 trophées avec le Real

Depuis son arrivée au Real en 2004, il a remporté 24 trophées au total pour la "Maison blanche", dont deux Euroligues (2015 et 2018), une Eurocoupe (2007), une Coupe Intercontinentale (2015), sept championnats d'Espagne, six Coupes du Roi et sept Supercoupes d'Espagne. Sa meilleure année sur le plan individuel reste la saison 2014-2015 : il avait alors fini meilleur joueur de la saison en Liga ACB et dans le meilleur cinq d'Euroligue et du championnat, avant de glaner l'or à l'Eurobasket en France. Joueur avec le plus grand nombre d'apparitions sous le maillot blanc, Reyes détient aussi le record du nombre de matches joués et de rebonds captés en Euroligue, en championnat d'Espagne, en Coupe du Roi et en Supercoupe d'Espagne.

Felipe Reyes

Crédit: Eurosport

En sélection, il est le 3e joueur avec le plus d'apparitions sous le maillot de la "Roja" avec 236 matches, derrière Juan Carlos Navarro (253 matches) et Juan Antonio San Epifanio (239). Avec l'Espagne, il a fait partie de la génération dorée qui a marché sur l'Europe pendant de longues années : il a d'abord gagné l'Euro et le Mondial junior en 1998 et 1999, avant d'enchaîner avec l'or aux Championnats du monde 2006 au Japon, et trois sacre aux Eurobasket de 2009, 2011 et 2015, en France, où la Roja avait éliminé les Bleus 80-75 en demi-finale au stade Pierre-Mauroy de Villeneuve-d'Ascq. Un hommage lui sera rendu jeudi à 12h30 en présence du président du Real Madrid, Florentino Perez.
Betclic Élite
L'ASVEL assommée par le Covid-19 et Limoges, podium en vue pour Pau
27/12/2021 À 21:30
Betclic Élite
L'Asvel encore à terre
11/12/2021 À 22:55