Reuters

Voilà qui promet

Voilà qui promet
Par Eurosport

Le 23/12/2011 à 18:38Mis à jour Le 23/12/2011 à 18:44

La NBA reprend dimanche avec une saison plus courte mais aussi très ouverte. Les prétendants sont légion dans les deux Conférences. A l’Est, Miami et New York attirent les regards mais Chicago compte revenir encore plus fort. A l’Ouest, la bataille de Los Angeles donne l’eau à la bouche.

CONFERENCE EST : Miami et New York font le buzz

La Conférence Est a encore pris du volume. La bataille s'annonce aussi tendue que passionnante. Les regards seront une nouvelle fois tournés vers Miami. Le Heat reste l'attraction numéro 1 avec son trident de Super Friends, LeBron James, Dwyane Wade et Chris Bosh, battus en finale la saison passée par Dallas (4-2). Toute la NBA attend la réaction d'orgueil des "Heatles" et notamment de LeBron James, qui a craqué dans les derniers quart-temps face aux Mavs. Renforcés par le cérébral Shane Battier, les Floridiens ne jouent que pour une chose : le trophée Larry O'Brien et la bague de champion. Mais il y a du beau monde pour les stopper. Et notamment dans leur conférence.

En premier lieu arrivent les Bulls. Meilleur bilan de la saison régulière la saison passée (62 v. -20 d.), Chicago et son MVP Derrick Rose peuvent se targuer de présenter un collectif bien rôdé. Cet été, ils ont en plus peut-être trouvé ce qui leur manquait : un poste 2 efficace avec Rip Hamilton et un Carlos Boozer en forme... Mais l'autre buzz à l'Est avec Miami s'appelle les Knicks. Après s'être offert les services d'Amaré Stoudemire puis de Carmelo Anthony, New York a encore frappé en signant Tyson Chandler. C'est certes moins glamour mais le pivot champion avec les Mavs va apporter sa défense et de nouveaux arguments. Si Chauncey Billups est parti et a été remplacé par Baron Davis notamment, les Knicks peuvent faire rêver à nouveau le Madison Square Garden si la sauce prend.

Orlando et Boston auront aussi leur mot à dire. Au Magic, tout dépendra de Dwight Howard, qui est sur le départ mais n'a pas encore trouvé chaussure à son pied. Avec lui, l'équipe floridienne ne semble de toute manière pas apte à retrouver les Finals comme en 2009. Pour les Celtics qui ont perdu Jeff Green pour la saison, il faudra attendre de voir dans quel état seront Ray Allen (36 ans), Paul Pierce (35) et Kevin Garnett (35) au moment des playoffs. S'ils sont en forme, un dernier "run" est possible. Indiana, qui a récupéré David West, Atlanta ou encore Milwaukee ont de sérieuses chances de voir les playoffs. Pour les Nets de Deron Williams qui ont vu Brook Lopez se blesser pour quelques semaines, ça s'annonce plus compliqué.

CONFERENCE OUEST : La bataille de L.A.

Il y un air de renouveau à l'Ouest. La NBA a provoqué un petit tremblement de terre à Los Angeles. Après avoir vu son trade refusé aux Lakers, Chris Paul, le meneur All Star, a finalement débarqué aux... Clippers, l'autre franchise de L.A.. Désireux de se reconstruire après leur échec la saison passée en demi-finale de la Conférence Ouest, les Lakers ont subi un nouveau revers. Dwight Howard n'est pas venu pour le moment et Chris Paul a finalement renforcé leur voisin, qui devrait leur faire de l'ombre cette saison. Bien sûr, les Lakers possèdent toujours de quoi rivaliser avec les meilleures équipes de la Ligue avec Kobe Bryant, Paul Gasol et Andrew Bynum. Mais ils ont enregistré le départ de Lamar Odom, déçu d'être utilisé comme monnaie d'échange. Et ce sont bien les Clippers qui devraient faire le show à Los Angeles cette année.

Avec Chris Paul, les Clippers, qui ont aussi signé Caron Butler et Chauncey Billups mais ont perdu Eric Gordon, ont récupéré un chef d'orchestre de génie. Son association avec le dynamique Blake Griffin, élu rookie de la dernière saison, fait déjà saliver tous les fans. Reste à savoir si cette équipe  se résumera à une formation qui remplit les Top 10 version Phoenix Suns de Mike D'Antoni ou à un groupe apte à lutter pour le titre. Le doute demeure mais pour cette saison, la lutte sera rude. Car en plus des Lakers qui seront encore en embuscade, il y a du monde au balcon.

Malgré l'arrivée de Lamar Odom et Vince Carter, Dallas, qui a assouvi sa quête de titre la saison passée, semble un peu moins bien armé avec le départ de Chandler mais sera encore à prendre au sérieux. Battu en finale de Conférence la saison passée, le Thunder d'Oklahoma City, avec ses jeunes stars Kevin Durant et Russell Westbrook, se présente comme de crédibles prétendants pour le statut de meilleur bilan de la saison régulière. Et peut-être plus si les jeunes loups continuent leur progression. Les autres équipes ambitieuses sont Portland (qui devra vivre sans Brandon Roy) et Memphis, la surprise des derniers playoffs, mais elles ne devraient pas lutter dans les mêmes sphères que le Thunder, les Lakers, les Mavs ou peut-être les Clippers. Enfin, San Antonio aura aussi une carte à jouer mais il y a bien un moment où le poids des années va vraiment se faire ressentir pour les Spurs, éliminés au premier tour des playoffs la saison passée malgré le meilleur bilan à l'Ouest en saison régulière...

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0