Les yeux rougis par l'émotion, Kobe Bryant s'est présenté aux médias cette nuit à l'issue de la victoire face à Golden State (118-116). Un succès qui n'a pas apaisé sa détresse : "J'ai fait un mouvement que j'ai fait des millions de fois mais (mon talon d'Achille) a claqué", a-t-il indiqué. Il craint désormais une rupture qui signifierait la fin de sa saison voire pire encore. Devant les journalistes, le quintuple champion NBA s'est montré très pessimiste sur la gravité de la blessure ("Je ne peux même plus marcher") et a estimé qu'il serait peut-être absent des parquets pendant un an.
L'arrière de 34 ans, auteur de 34 points, 5 rebonds et 4 passes décisives cette nuit, s'est blessé à trois minutes de la fin de la rencontre mais a quand même tiré -et réussi- deux lancers francs pour égaliser à 109-109, avant de rentrer aux vestiaires la tête basse. Mais il a dit qu'il n'entendait pas mettre un terme à sa carrière là-dessus: "J'entends déjà (les journalistes) dire que je ne serai plus jamais le même joueur et ça m'énerve rien que d'y penser, cela va me servir de motivation". Bryant maintient un régime infernal depuis quelques matches, avec 45 minutes de jeu en moyenne en avril, davantage que durant n'importe quel autre mois de sa carrière, déjà pourtant longue de 17 ans et pavée de multiples exploits.
La franchise de Los Angeles a indiqué que le diagnostic devait être confirmé samedi par une IRM. Le succès des Lakers, forgé grâce à un triple double de l'Espagnol Pau Gasol (26 points, 11 rebonds, 10 passes), permet à l'équipe de Mike D'Antoni de garder son destin en mains dans la course aux play-offs. Talonnés par Utah, les Lakers prendront le dernier billet disponible s'ils gagnent leurs deux derniers matches de saison régulière.
NBA
Nouveaux cas de coronavirus en NBA : Brogdon positif, trois joueurs des Sacramento Kings aussi
24/06/2020 À 18:49
NBA
500e victoire du Big Three des Spurs
11/11/2014 À 09:09
NBA
De Nene (70e) à Holiday (61e) : Le top 100 des meilleurs joueurs (4e partie)
22/08/2014 À 13:41