Reuters

NBA, Draft - Cavaliers : Anthony Bennett, le numéro 1 qui ne s'imposait pas

Bennett, le numéro 1 qui ne s'imposait pas

Le 29/06/2013 à 10:16Mis à jour Le 29/06/2013 à 10:33

Les Cleveland Cavaliers ont sélectionné Anthony Bennett en numéro 1 de la draft. Un choix qui a surpris. Mais les Cavs ont leurs raisons : il devrait s'intégrer parfaitement à leur puzzle. Quand personne ne s'impose...

Sélectionné numéro 1 par les Cleveland Cavaliers, Anthony Bennett a fait figure de grosse surprise lors de la draft jeudi soir au Barclays Center de Brooklyn. Même si personne ne se détachait vraiment de cette cuvée de rookies 2013, Nerlens Noel, Ben McLemore ou encore Otto Porte Jr faisaient plus figure de favoris. Finalement les Cavs ont choisi de sélectionner le Canadien, le premier de l’histoire number one de la draft.

" En faisant nos évaluations tout au long de l’année, nous n’avons cessé de revenir sur ses capacités et son talent et sur la façon dont il s’intégrerait avec nos gars " , a expliqué Chris Grant le GM des Cavs lors de la présentation officielle de Bennett à la presse hier. "Très souvent, comme l’année dernière, le choix est évident. Mais pour nous, toute l’année, nous l’avons toujours placé très haut dans notre classement et nous sommes revenus le voir, nous avons étudié des vidéos, nous sommes allés sur le campus pour voir tout le monde. Nous sommes revenus en nous disant c’est un super jeune. Il est prêt à travailler et faire les choses correctement. Et il a en plus du talent."

E n concurence avec Tristan Thompson

Grant a vu en lui un très bon complément de Kyrie Irving, Tristan Thompson et Dion Waiters, les jeunes joueurs qui représentent l’avenir de la franchise. Le fait qu’il ait été opéré de l’épaule récemment et qu’il ait lui-même avoué avoir des problèmes pour retrouver son poids de forme n’a pas été un frein dans le choix des Cavs. "Beaucoup de gars de cette draft étaient out pour des raisons médicales. Mais en fin de compte, nous avons senti qu’il était la bonne personne à ajouter avec tout le talent qu’il a. Vous le mettez dans une situation de pick-and-roll avec Dion ou Kyrie et il sera très difficile à garder car il peut shooter, mais il est aussi athlétique et il peut dribbler pour aller au panier."

Complémentarité avec Kyrie Irving et Dion Waiters, mais quid de Tristan Thompson, son compatriote canadien qui évolue au même poste ? Bennett a déjà confié qu’il sentait qu’il serait très proche de son concurrent direct pour le poste d’ailier fort titulaire, qui vient de la même ville que lui, Brampton. "Je sens que Tristan et moi allons devenir les meilleurs amis. Il va devenir mon go-to-guy juste parce qu’il vient de Canada. Je suis sûr qu’il y a beaucoup d’autres gars vers qui je pourrai me tourner mais avec lui, que je sois à Cleveland ou de retour à la maison à Brampton, je pourrai lui parler n’importe où."

Le nouveau coach des Cavaliers, Mike Brown, ne s’est pas dit inquiet de posséder deux jeunes talents sur le même poste. Il s’attend à ce que les deux jeunes joueurs se tirent la bourre dès le traning camp pour le poste de titulaire. "Il vont devoir rentrer en compétition. Ils peuvent être potes, mais une fois qu’ils sont sur le terrain, je pense qu’ils devront se battre l’un contre l’autre. Ils voudront devenir meilleurs individuellement et collectivement, C’est très bien d’avoir de la profondeur sur tous les secteurs de jeu. Anthony est définitivement quelqu’un qui nous en apporte. Il est polyvalent. Il est différent des intérieurs que nous avons. On va pouvoir l’utiliser de différentes façons." Maintenant que les Cavaliers possèdent deux Canadiens dans son équipe, doit-on s’attendre à entendre le "O’Canada" à la Q Arena avant les matches ? "Si ça se produit, je serai vraiment heureux", a indiqué Bennet avec le sourire.

Cet article Cavaliers : Anthony Bennett en concurence avec Tristan Thompson est apparu en premier sur Basketsession.

0
0