Getty Images

Anthony Davis n’a jamais été aussi fort et c’est indécent !

Davis n’a jamais été aussi fort et c’est indécent !

Le 27/02/2018 à 07:24Mis à jour Le 27/02/2018 à 07:31

NBA – Auteur de 53 points avec New Orleans contre Phoenix cette nuit, Anthony Davis a signé son quatrième match à plus de 40 pions sur ses six dernières sorties. Et ses Pelicans ont d’ailleurs décroché une sixième victoire de suite en battant les Suns (125-116).

Le joueur : Anthony Davis, le début de l’apogée

La prise de pouvoir d’Anthony Davis, qui paraissait inévitable il y a trois ans, a été maintes fois retardée en raison des innombrables blessures d'un des corps les plus fragiles de la NBA. Mais quand il parvient à enchaîner les matches, le géant est un monstre terrifiant bien trop fort pour ses adversaires. Il les écrase. Les uns après les autres. Cette nuit, l’intérieur All-Star a aligné des statistiques dignes du jeu vidéo NBA 2K : 53 points, 16/29 aux tirs, 21/26 aux lancers, 18 rebonds, 5 contres.

Et New Orleans l’a emporté contre Phoenix (125-116), sous l’impulsion de sa superstar. C’est évidemment le premier point important. Les Pelicans sont intraitables en ce moment. Ils ont perdu DeMarcus Cousins (déchirure du tendon d’Achille, absent six à huit mois) mais ils restent sur six succès de suite et occupent désormais la cinquième place de la Conférence Ouest. Avec un homme au cœur de la plus belle série de victoires de l’histoire de la franchise (depuis son changement de nom), Anthony Davis bien sûr.

C’est le deuxième point important. La star est en bonne santé et, donc, peut enfin enchaîner les cartons soir après soir. Comme un James Harden avec quinze centimètres de plus. Davis a planté plus de 40 points lors des quatre des six victoires consécutives des siens. Il est même à 41,5 points, 15 rebonds, 3,2 interceptions et 3,2 blocks de moyenne sur cette série. Le joueur du mois de février est déjà tout trouvé à l’Ouest. Prions les Dieux du basket, touchons du bois, allumons un cierge mais pourvu que ça dure.

La performance oubliée : Devin Booker pointe à 40

C’est peut-être le plus fou avec la prestation d’Anthony Davis : il a complètement éclipsé les 40 points de Devin Booker, son adversaire du soir. L’arrière des Suns a signé la deuxième performance offensive la plus prolifique de la soirée. Mais son équipe, déterminée à perdre le plus possible d’ici la fin de la saison, s’est évidemment inclinée et reste sur dix (oui, dix) défaites de suite.

Le match : Et de 13 de suite pour les Rockets !

Combien de matches vont perdre James Harden (26 points, 11 rebonds cette nuit) d’ici la fin de la saison ? Moins de cinq ? Moins de trois ? Les Rockets ne joueront plus Golden State avant les playoffs et il n’y a aucune autre équipe (que les champions en titre) capable de tenir tête aux Texans. Ils sont juste au-dessus cette saison. Houston a ainsi gagné son treizième match de suite en battant Utah cette nuit. On comprend pourquoi la NBA réfléchit à une réforme pour permettre une finale entre les deux meilleures équipes, quelle que soit leur Conférence…

Le coup de mieux : Boston a repris sa marche en avant

Les Celtics avaient visiblement besoin de repos. Battus lors de leurs trois dernières sorties avant la coupure d’une semaine (All-Star Weekend oblige), ils ont gagné les trois suivantes depuis la reprise. La dernière datant de cette nuit, quand Boston a pris le dessus sur Memphis (109-98). Le break et le retour de blessure de Marcus Smart ont remis Kyrie Irving (25 points cette nuit) et ses coéquipiers sur les bons rails. Notamment défensivement. Ils protègent enfin le cercle après avoir encaissé plus de 120 points deux fois de suite début février. La formation du Massachussetts talonne ainsi Toronto en tête de la Conférence Est.

Le coup de moins bien : Detroit avec Griffin, ça coule

La relation entre les Pistons et Blake Griffin connaît déjà un premier temps mort. Vainqueur de quatre matches de suite à son arrivée, Detroit traverse une mauvaise passe. Les joueurs de Stan Van Gundy ont perdu trois rencontres de suite et ils ont donc été écrasés par les Raptors (93-124) cette nuit. Auteur de 12 points, Griffin n’a absolument pas pesé. Son équipe s’est inclinée six fois lors des sept derniers matches et elle s’éloigne dangereusement de la course aux playoffs.

Les Français : Ntilikina brille contre les champions

New York recevait Golden State cette nuit et les Knicks se sont logiquement inclinés contre les champions en titre (111-125). Mais le Français Frank Ntilikina peut être fier de sa prestation individuelle. Le rookie a joué 28 minutes, le temps d’inscrire 13 points (6/12) et de prendre 5 rebonds. Evan Fournier a lui inscrit 19 points lors de la défaite du Magic contre le Thunder. Défaite également contre Rudy Gobert (17 points, 6 rebonds), battu avec le Jazz par les Rockets.

Tous les scores

Pelicans – Suns : 125-116
Celtics – Grizzlies : 98-109 Raptors – Pistons : 124-93 Warriors – Knicks : 125-111 Thunder – Magic : 112-105 Mavericks – Pacers : 109-103 Jazz – Rockets : 85-96 Kings – Timberwolves : 100-118 Hawks – Lakers : 104-123 Nets – Bulls : 104-87

0
0