Getty Images

Fini de plaisanter, les Warriors se sont enfin appliqués

Fini de plaisanter, les Warriors se sont enfin appliqués

Le 09/02/2018 à 07:28Mis à jour Le 09/02/2018 à 07:39

NBA - Moins concentrés depuis quelques semaines, les Warriors ont réussi un match bien plus sérieux contre Dallas et se sont donc largement imposés.

Le match : Golden State se reprend contre Dallas

Steve Kerr demandait plus de professionnalisme à ses joueurs après les quelques défaites qui se sont accumulées par-ci par-là depuis quelques semaines. Son groupe accusait le coup, notamment en défense. Kevin Durant et Draymond Green, cadres de l’équipe de ce côté du terrain, affichaient un état d’esprit nettement moins conquérant qu’à l’accoutumée. Mais ses joueurs l’ont écouté cette nuit.

Ils ont profité de la réception d’un adversaire faible – les Mavericks – pour faire preuve d’un peu de sérieux. Les Warriors ont fait circuler la balle (37 passes décisives) et ils ont été adroits (51% aux tirs, 48% à trois-points), les deux étant souvent liés. Kevin Durant, Stephen Curry et Klay Thompson ont respectivement inscrit 24, 20 et 18 points. Tous à plus de 50% de réussite. Les champions en titre doivent maintenant reprendre leur montée en puissance afin de faire le plein de confiance avant les playoffs.

Le joueur : Kemba Walker, 40 points pour rien

Kemba Walker était visiblement plus détendu que jamais au moment d’affronter les Blazers cette nuit après ne pas avoir été échangé avant la deadline des transferts NBA hier soir. Et cela s’est senti sur le parquet. Plus léger, plus vif, le meneur des Hornets a vadrouillé entre les défenseurs de Portland action après action. Il a livré une superbe performance : 40 points à 13/26 aux tirs. Mais il était bien esseulé.

Deux stars valent mieux qu’une. Damian Lillard et C.J. McCollum ont mis 40 points… à eux deux. 18 pour le premier, 22 pour le second. Mais leur tandem a fini par faire pencher la balance en faveur de leur équipe. Ils ont aussi été bien épaulés par Jusuf Nurkic, auteur de 24 pts et 14 rbds. Un Walker étincelant les a repoussé dans leurs derniers retranchements jusqu’en prolongation.

Mais ce fut insuffisant. C’est déjà la deuxième fois de la saison que les Hornets gâche une performance à 40 pions ou plus de leur meilleur joueur, appelé également la nuit dernièrepour le All-Star Game en remplacement de Kristaps Porzingis.

Le Français : Evan Fournier, 22 points et la gagne

Incroyable, le Magic a gagné trois matches de suite ! Orlando n’avait plus réussi pareil accomplissement depuis la deuxième semaine de la saison régulière. Un succès arraché dans les derniers instants contre les Hawks, autres cancres de la Conférence Est. Evan Fournier a été le principal artisan de cette victoire. L’ailier français a donc inscrit 22 points dont 8 de suite dans les dernières minutes. En patron.

Auteur de 5 points et 3 passes, Frank Ntilikina était en difficulté contre Toronto. Ian Mahinmi a lui compilé 6 pts et 5 pds lors de la défaite de Washington contre Boston.

La statistique : 61

61, comme le nombre de points inscrits par les réservistes des Raptors contre les Knicks cette nuit. C’est simple, les remplaçants ont marqué plus de points que les titulaires (victoire 113-88). Cinq d’entre eux ont planté plus de 10 points. 14 pour le Camerounais Pascal Siakam, 13 pour l’Autrichien Jakob Poeltl, 11 pour C.J. Miles et Delon Wright et 10 pour Fred VanVleet. Le banc de Toronto est l’un des meilleurs de la NBA et il continue de faire des victimes.

Tous les scores

Lakers – Thunder : 106-81
Magic – Hawks : 100-98
Raptors – Knicks : 113-88
Wizards – Celtics : 104-110 Warriors – Mavericks : 121-103

0
0