Getty Images

Les Warriors perdent Curry, les Celtics filent en playoffs

Les Warriors perdent Curry, les Celtics filent en playoffs

Le 09/03/2018 à 07:10Mis à jour Le 09/03/2018 à 09:01

NBA – Soirée mitigée pour Golden State. Les champions en titre ont battu San Antonio (110-107) sur le fil mais Stephen Curry a dû quitter ses coéquipiers prématurément en raison d’une nouvelle blessure à la cheville. De son côté, Boston est allé s'imposer à Minnesota pour valider son ticket pour les phases finales.

Le match : Les Warriors au bout du suspense contre les Spurs

La victoire va forcément laisser un goût amer dans la bouche des Warriors. Oui, ils sont allés chercher un succès au culot. Au caractère. Menés pendant quasiment l’intégralité de la deuxième mi-temps, les Californiens ont su puiser dans leurs ressources pour coiffer les Spurs au poteau. Mais le résultat d’un match peut paraître dérisoire quand Golden State perd Stephen Curry sur blessure. Une fois de plus cette saison.

Les chevilles ont toujours été le point faible du double MVP. Ses problèmes répétés au pied l’ont empêché de développer plus rapidement son potentiel au début de sa carrière. Depuis, la superstar était plutôt débarrassée. Jusqu’à cette saison. Curry a manqué trois semaines de compétition en décembre. Il s’est encore fait mal en tordant sa cheville il y a six jours. Cette nuit, il est sorti après seulement deux minutes de jeu. Il est mal retombé après une tentative de layup. Steve Kerr l’a sorti et le meneur n’est pas revenu en jeu, par précaution. Il devra désormais passer des examens complémentaires pour déterminer la gravité de sa blessure.

Sans lui, les Warriors ont galéré contre les Spurs. LaMarcus Aldridge (30 pts, 17 rbds) et les siens, pourtant sur une très mauvaise passe (8 défaites en 10 matches avant d’affronter Golden State), ont pris les devants avant la pause. Et ils ont conservé leur avantage jusque dans les deux dernières minutes. A force de pousser et de défendre dur, les joueurs de Steve Kerr ont fini par revenir au score puis à repasser devant sur un panier de Draymond Green. L’intérieur All-Star a d’ailleurs terminé avec un triple-double (11 pts, 12 rbds, 10 pds). Kevin Durant a lui orchestré la remontée fantastique en attaque. Il a inscrit 14 points de suite dans le quatrième quart temps. KD a fini avec 37 unités, 11 rebonds et 4 passes. Les deux stars – et Klay Thompson – devront prendre le relais en cas d’indisponibilité de Stephen Curry. En espérant qu’il revienne vite sur les terrains.

La performance : Les Celtics qualifiés pour les playoffs

Après Toronto jeudi, Boston est devenu cette nuit la deuxième équipe officiellement qualifiée pour les playoffs. Les Celtics, deuxièmes à l’Est derrière les Canadiens, ont validé leur ticket en battant les Timberwolves cette nuit (117-109). Une victoire décrochée grâce à une très belle entame de match de Kyrie Irving (23 points, 8 passes) et ses coéquipiers. Ils menaient déjà de 14 points à la pause. Minnesota a eu une réaction d’orgueil, recollant légèrement au score sous l’impulsion des 30 points de Nemanja Bjelica. Le Serbe a d’ailleurs signé son record en carrière. Mais l’écart n’est pas descendu sous les 5 points et les Celtics l’ont emporté.

Le joueur : Dwyane Wade relève le Heat

Dwyane Wade a retrouvé des jambes et une condition physique digne d’un joueur NBA depuis son retour à Miami. Les dirigeants floridiens ont rapidement bouleversé son programme alimentaire pour que le triple champion NBA perde de la graisse. Les résultats sont déjà parlants : après quelques débuts difficiles, le vétéran enchaîne les belles prestations individuelles. Six matches de suite à 11 points ou plus dont trois sorties à plus de 20 points.

Il a encore inscrit 16 pions lors de la victoire du Heat contre les Sixers cette nuit (108-99). Hassan Whiteside en a ajouté 26. Wade est donc à environ 19 points de moyenne et 51% aux tirs sur les six derniers matches. Comme à l’ancienne, ou presque, quand il menait la franchise de South Beach vers les succès. Miami a gagné quatre des six rencontres en question. Du coup, l’équipe d’Erik Spoelstra, septième à l’Est (35 victoires, 31 défaites), met désormais la pression sur Philadelphie (35-29), sixième.

Les Français : Petit Batum, bon Parker

Cinquième meilleur passeur du championnat depuis la coupure du All-Star Weekend, Nicolas Batum n’a pas pesé lors de la défaite de ses Hornets contre les Nets (111-125). Il a compilé 6 petits points, 4 rebonds et 2 passes. Tony Parker a lui posté 11 points et 7 passes en sortie de banc pour San Antonio. Joffrey Lauvergne a marqué 2 points en 11 minutes.

Tous les scores

Thunder – Suns : 115-87
Timberwolves – Celtics : 109-117
Heat – Sixers : 108-99
Hornets – Nets : 111-125
Spurs – Warriors : 107-110

0
0