Getty Images

Les Warriors se payent encore une fois les Cavaliers

Les Warriors se payent encore une fois les Cavaliers

Le 16/01/2018 à 07:18Mis à jour Le 16/01/2018 à 07:20

NBA – Affiche au sommet du Martin Luther King Day, les champions en titre ont battu des Cavaliers enlisés dans le doute. Golden State a ainsi gagné les deux oppositions contre son plus grand rival cette saison.

Le match : Les Warriors balaient Cleveland

A un peu plus d’une minute de la fin, Kevin Durant agitait déjà ses longs bras tel un arbitre lors d’un combat de boxe. Le geste, facilement reconnaissable, demandait l’arrêt du match. Avec 14 points de retard suite à un panier d’Andre Iguodala, Cleveland était déjà K.O. Des Cavaliers sonnés par la charge des Warriors en deuxième période. Un brin chambreur, le KD. Mais les vannes et les provocations sont de rigueur à chaque fois que les deux grands cadors NBA se croisent. Et depuis un moment, ce sont toujours les mêmes qui repartent vainqueurs : les Californiens, champions en titre et déjà victorieux le soir de Noël. Deux soirées spéciales en NBA, deux chocs au sommet mais finalement une issue identique à chaque fois.

Durant pouvait bien se permettre de titiller l’ego de ses adversaires. Il les a malmenés pendant tout le match. 32 points pour l’ailier des Warriors. Le MVP des dernières finales NBA laisse toujours la défense des Cavaliers sans solution. Même total pour LeBron James, auteur donc de 32 pions mais aussi 8 rebonds et 6 passes décisives. En compétiteur féroce, le King était déterminé à ne pas se laisser marcher dessus par Durant et ses ouailles. Il a attaqué la rencontre dans son style caractéristique, en puissance. 16 points pour ouvrir le bal et un avantage qui se creusait timidement mais sûrement en faveur des Cavaliers. La franchise de l’Ohio comptait sept points d’avance à la pause. Avec James mais aussi Isaiah Thomas, 19 points, les triples finalistes étaient en mesure de jouer yeux dans les yeux avec les Warriors.

Ils ont été pris de court dans le troisième quart temps mais ils étaient encore à la lutte au coup d’envoi du quatrième : 95-93 pour Golden State, douze minutes de furie. De suspense ? De luttes engagées ? Pas vraiment. Avec Stephen Curry (23 pts) et Kevin Durant sur le banc, les hommes de Steve Kerr ont malmené les Cavaliers en serrant la vis en défense. Shaun Livingston, Klay Thompson, Draymond Green et Andre Iguodala ont mené la vie dure aux attaquants adverses, devenus complètement amorphes. James et ses partenaires ont raté 17 de leurs 19 premiers tirs au début de quatrième quart temps. Et l’écart s’est creusé, s’est creusé… jusqu’à ces 14 points et la célébration d’un Durant revenu sur le parquet entre temps. C’est déjà le quatrième revers de suite pour Cleveland. Mais les Warriors ne veulent pas s’enflammer. Ils s’attendent une nouvelle fois à retrouver leur adversaire du soir d’ici quelques mois. Probablement sous un tout autre visage.

Le Français : Frank Ntilikina rebondit bien !

Dans le dur après deux zéro pointés en trois rencontres, Frank Ntilikina a peut-être tout simplement sorti le meilleur match de sa jeune carrière NBA hier soir. Le derby de New York entre les Knicks et les Nets était diffusé suffisamment tôt pour que les supporteurs français puissent regarder le match sans avoir à se coucher trop tard. Ils ont pu apprécier la très belle prestation du rookie français. Avec 10 points, 7 rebonds et 10 passes en 29 minutes, il a compilé son premier double-double ! Son différentiel (+17) témoigne de son impact sur le jeu dans cette partie remportée par les Knicks. Cette performance était importante, surtout au moment où sa franchise a signé un troisième meneur de jeu (Trey Burke).

Le stop : Fin de série pour Miami

Le Heat chassait une huitième victoire de suite au moment de se rendre sur le parquet de Chicago, autre équipe en forme en ce moment. Mais ces Bulls sont vraiment solides. Ils ont fait déjouer les Floridiens grâce notamment à Justin Holiday, auteur de 25 points dont 7 paniers derrière l’arc (un record personnel). Revenu récemment d’une grave blessure au genou, Zach LaVine en a ajouté 18. Idem pour Nikola Mirotic, qui a lui inscrit tous ses paniers dans le dernier quart temps de la rencontre.

Tous les scores

Pistons – Hornets : 107-118
Sixers – Raptors : 117-111
Wizards – Bucks : 95-104
Nets – Knicks : 104-119
Hawks – Spurs : 102-99
Clippers – Rockets : 113-102
Bulls – Heat : 119-111
Grizzlies – Lakers : 123-114
Thunder – Kings : 95-88
Cavaliers – Warriors : 108-118
Jazz – Pacers : 94-109

0
0