Getty Images

Zion Williamson signe son premier carton, les Sixers se relancent

Zion Williamson signe son premier carton, les Sixers se relancent

Le 12/02/2020 à 07:44Mis à jour Le 12/02/2020 à 08:47

NBA – Débarqué dans la ligue avec quatre mois de retard, la faute à une blessure au genou, le phénomène Zion Williamson rattrape vite le temps perdu. Il a écœuré les Blazers en inscrivant 31 points en 28 minutes dans la nuit de mardi à mercredi, avec la victoire en prime pour les Pelicans (138-117). Plus tôt dans la soirée, les Sixers se sont relancés en battant les Clippers (110-103).

Le joueur : Zion Williamson terrorise les Blazers

Les Pelicans avaient hâte de retrouver Zion Williamson. Légèrement touché à la cheville, le rookie s’était contenté de regarder le dernier match de son équipe (samedi dernier contre Indiana) depuis le banc. Mais il était bien en tenue hier soir. Et ce sont les Blazers qui en ont fait les frais. Déchaîné, le premier choix de la draft 2019 a passé pour la première fois la barre des 30 points (31) en jouant seulement 28 minutes. Dans son sillage, New Orleans a battu Portland (138-117).

Il n’y avait aucun défenseur capable de contenir les 130 kilos du colosse, qui s’est régalé dans la raquette. 10 sur 17 aux tirs, 14 lancers tirés (11 réussis), 9 rebonds mais aussi 5 passes. Williamson a aussi été épaulé par J.J. Redick (20 pts) et Jrue Holiday (17). Ce succès est important pour les Pelicans puisque les Blazers sont des concurrents directs dans la course aux playoffs. Avec cette victoire, la franchise de Louisiane passe à la dixième place, en embuscade derrière celle de l’Oregon.

Le match : Ben Simmons redonne de l’espoir aux Sixers

L’atmosphère est lourde à Philadelphie. L’équipe est loin des standards d’un candidat au titre - l’ambition assumée de la franchise -, le manque d’alchimie est tellement évident qu’il y en devient palpable et pour ne rien arranger, un échange Instagram entre Joel Embiid et Jimmy Butler laisse penser que le pivot All-Star est mécontent en Pennsylvanie. Il a d’ailleurs été hué par son propre public lors de l’introduction des équipes hier soir. Et pourtant, c’est dans ce contexte tendu que les Sixers sont venus à bout des Clippers, autres favoris en quête d’identité. Une victoire (110-103) qui fait du bien au moral.

C’est l’autre jeune superstar de Philly, Ben Simmons, qui a été au cœur de ce succès. Avec un double-double – 26 points, 12 rebonds et 10 passes – mais aussi une défense solide sur Kawhi Leonard (30 pts) et Paul George (3 sur 15 aux tirs). Embiid a fini avec 26 points également. Les deux équipes sont restées au contact l’une de l’autre pendant quasiment toute la partie. Puis Josh Richardson a fait pencher la balance en faveur des Sixers en prenant feu dans le quatrième quart temps. 17 de ses 21 points ont été marqués dans les 12 dernières minutes. Les Sixers doivent maintenant surfer sur ce succès pour finir fort la saison et arriver plein de confiance en playoffs.

La performance : James Harden, un carton pour se rassurer

Depuis que les Rockets ont décidé de faire tapis sur de l’ultra "small ball" avec P.J. Tucker en pivot, ils ont affronté trois équipes du haut du tableau : les Lakers, qu’ils ont battu, le Jazz, pour une défaite cruelle à la sirène, et les Celtics, qui restaient sur 7 victoires consécutives. Houston a mis fin à la série de Boston avec une victoire 116 à 105. Un succès marqué de l’empreinte de James Harden. Le MVP 2018, qui traverse une période délicate depuis plus d’un mois, a terminé avec 42 points. Son coéquipier Russell Westbrook en a ajouté 36. Les Texans ont passé un 15-2 en fin de partie pour prendre le large et s’imposer sans trembler.

Le soliste : Zach LaVine, 41 points et une nouvelle défaite des Bulls

Zach LaVine soigne ses statistiques depuis le début de la saison. L’arrière de Chicago maîtrise de plus en plus son art balle en main. Hier soir encore, il a planté 41 points, quasiment sans rater de tirs (15 sur 21). Mais les Bulls ont été dominés quand il était sur le parquet (-15) et ils ont fini par s’incliner contre les Wizards (114-126), où 7 joueurs ont terminé avec 10 points ou plus. Encore un soir où le collectif l’a emporté sur un carton d’un seul homme.

Zach LaVine

Zach LaVineGetty Images

Tous les scores

Sixers – Clippers : 110-103
Wizards – Bulls : 126-114
Pelicans – Blazers : 138-117
Thunder – Spurs : 106-114
Rockets – Celtics : 116-105

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313