Le joueur : Damian Lillard sur son 51

Après avoir planté 45 points au cours de la semaine puis s’être pris le bec avec Paul George et les Clippers avant-hier, Damian Lillard était déterminé. Révolté. Presque en colère. Et prêt à faire parler la poudre. Les Sixers avaient le malheur de se retrouver sur son chemin cette nuit. Ils en ont payé le prix cher. 51 points du meneur All-Star pour une victoire ô combien précieuse des Blazers (124-121).

NBA
Les Lakers et les Bucks qualifiés, Houston reprend la main
30/08/2020 À 05:26

51 points pour expulser la frustration d’une défaite embarrassante – Portland a longtemps mené au score contre Los Angeles avant que Lillard ne rate des lancers puis un tir décisif dans les derniers instants – la veille. "Nous avons laissé passer une occasion et c’était en grande partie de ma faute. Donc je ne voulais pas que cela se reproduise ce soir", témoignait Lillard. La rage de vaincre d’entrée de jeu. 14 des 33 points de son équipe dans le premier quart temps. Histoire de rapidement mettre Portland sur les bons rails (+14).

Surtout qu’en face, Philadelphie perdait Joel Embiid, touché à la cheville après seulement cinq minutes de jeu. Les Sixers étaient déjà privés de Ben Simmons et voilà maintenant que leur deuxième superstar se retrouve à terre. Ils n’ont pas baissé les bras pour autant. Au contraire, c’est à la force du poignet de Josh Richardson (34 pts) qu’ils sont revenus dans la partie. Jusqu’à mener d’un point (91-92) à l’entame des douze dernières minutes. Lillard en a alors remis une couche : 18 pions dans le money time pour conclure l’affaire. Avec cette victoire, les Blazers profitent de la défaite des Grizzlies pour revenir à moins d’un match gagné de la huitième place à l’Ouest.

Le panier : Tobias Harris contre son camp

La réussite était vraiment du côté de Damian Lillard cette nuit.

La performance : Record en carrière pour Austin Rivers (41 pts)

Quand ce n’est pas James Harden (32 points, tout de même) ou Russell Westbrook (touché aux quadriceps) qui mènent le bal, un autre joueur des Rockets sort de l’ombre pour planter des paniers à gogo : Austin Rivers. Le fils du coach des Clippers était dans un grand soir hier. 41 points à 14 sur 20 aux tirs, dont 6 paniers lointains. Une performance digne des stars de cette ligue.

"Je pense que je suis un vrai scoreur. C’est comme ça que je me vois. Mais je joue pour une équipe qui n’a pas besoin que je le sois. Je joue tous les soirs avec le meilleur scoreur de la NBA, James Harden. Donc il faut accepter son rôle et s’intégrer. C’est comme ça que l’on gagne des matches de basket." Altruiste. Mais hier soir, c’était donc lui le patron. Et en battant son record personnel, il a mené Houston à la victoire contre Sacramento (129-112).

Cette victoire est synonyme de titre de division (South West) pour les Rockets, désormais quatrièmes de la Conférence Ouest. De l’autre côté, la défaite des Kings et surtout la victoire des Blazers plus tôt dans la soirée est synonyme d’élimination pour la franchise de Sacramento. Cela fait 14 ans qu’elle n’a plus joué les playoffs. La plus longue série en cours en NBA.

La surprise : Les Nets disposent des Clippers

La belle aventure continue pour Brooklyn à Disney. Débarqués en Floride sans leurs meilleurs joueurs, les Nets ont décroché cette nuit une quatrième victoire en six rencontres. Ils se sont même payé les Clippers, deuxièmes à l’Ouest. Un succès 129-120 dans le sillage des 27 points et 13 passes décisives de Caris LeVert. Le jeune arrière s’affirme de plus en plus comme le patron de son équipe au sein de la bulle. En faisant preuve de collectif, les New-yorkais ont donc surmonté les 39 unités de Kawhi Leonard pour l’emporter. Ils sont maintenant quasiment assurés de finir septièmes à l’Est et donc d’éviter un affrontement avec les Bucks au premier tour des playoffs.

Le match : Gordon Hayward porte Boston, vainqueur en prolongation

C’est dans la douleur que les Celtics ont battu le Magic (122-119), privé d’Evan Fournier, malade. Après prolongation. Gordon Hayward s’est illustré. L’ancien All-Star a terminé avec 31 points, 9 rebonds et 5 passes décisives. Auxquels s’ajoutent les 29 points de Jayson Tatum, également auteur du panier pour arracher le temps supplémentaire. Le Magic peut avoir des regrets après avoir mené plusieurs fois dans le quatrième quart temps. Mais en vain.

Tous les scores

Thunder - Wizards : 121-103
Raptors - Grizzlies : 108-99
Pelicans - Spurs : 113-122
Celtics - Magic : 122-119
Blazers - Sixers : 124-121
Kings - Rockets : 122-129
Clippers - Nets : 120-129

NBA
Les Lakers honorent Kobe en dominant les Blazers, Miami élimine Indiana
25/08/2020 À 05:12
NBA
Le résumé de la nuit : Davis remet les Lakers à flot, le "Greek Freak" effraye à nouveau
21/08/2020 À 04:13