Giannis Antetokounmpo a mis les points sur les i durant ces playoffs. Et ces Finales NBA. Lors des six matches de ce duel ultime face aux Suns, le demi-dieu grec s'est surpassé à l'image de sa dernière sortie conclue avec 50 points, 14 rebonds et 5 contres. Le numéro 34, élu déjà deux MVP de la saison en 2019 et 2020, a régné sur les lattes tant en attaque qu'en défense.
Comme 50 ans avant un certain Lew Alcindor (qui a ensuite changé son nom pour Kareem Abdul-Jabbar), Giannis Antetokounmpo a guidé les Bucks vers le trophée Larry O'Brien. Et dire qu'il était au début de la série incertain après s'être blessé au genou en finale de Conférence ! Auteur de plusieurs performances mémorables (42 et 41 points au game 2 et 3 puis ses 50 points pour conclure), il entre finalement dans la légende. A 26 ans.
NBA
Les Bucks privés de Giannis pour le Game 5
01/07/2021 À 17:43
Ses Finals, où il a su se concentrer sur ce qu'il maîtrise le mieux pour faire mal à Phoenix, lui permettent d'ores et déjà de laisser une trace indélébile sur la NBA. Auteur d'un contre monumental sur Deandre Ayton à la fin du match 4 puis d'un alley-oop d'anthologie pour tuer le suspense au game 5, le "Greek Freak" a mis tous les ingrédients pour laisser sa trace dans les livres.
Il termine ces six rencontres avec 35.2 points, 13.2 rebonds, 5 passes et 1.8 contre à 61.8% aux tirs. Une machine inarrêtable. Et des moyennes qui lui permettent d'entrer dans le cercle très fermé des stars qui ont surperformé en finale NBA. Ce n'est jamais facile de classer ce genre de performance car tout dépend des adversaires en face, des coéquipiers et du contexte. Mais voici quelques finales qui ont marqué l'Histoire de la NBA :
- Michael Jordan contre les Suns en 1993 : 41 points, 8.5 rebonds et 6.3 passes de moyenne.
- Shaquille O’Neal contre les Pacers en 2000 : 38 points, 16.7 rebonds, et 2.7 contres de moyenne.
- Shaquille O’Neal contre les Sixers en 2001 : 33 points, 15.8 rebonds, et 4.8 passes de moyenne.
- Dwyane Wade contre Dallas en 2006 : 34.7 points, 7.8 rebonds, 3.8 passes, et 2.7 interceptions de moyenne.
- Tim Duncan contre les Nets en 2003 : 24.2 points, 17 rebonds, 5.3 passes, et 5.3 contres de moyenne.
- LeBron James contre les Warriors en 2016 : 29.7 points, 11.3 rebonds, 8.9 passes, et 2.6 interceptions de moyenne.
- Hakeem Olajuwon contre le Magic en 1995: 32.8 points, 11.5 rebonds, 5.5 passes et deux contres de moyenne.
Tous ces joueurs ont dominé de la tête des épaules les Finales NBA ces années-là avec des performances d'anthologie et une régularité déconcertante. Comme vient de le faire Antetkounmpo. Le Grec de 2,11 m peut aujourd'hui se dire qu'il est entré dans une nouvelle dimension. Et pas grand monde ne l'imaginait vraiment quand il a débarqué en NBA pour sa première saison, conclue avec 6.8 points et 4.4 rebonds de moyenne en 24.6 minutes par match. Depuis, les choses ont bien changé.
NBA
Detroit premier choix, Houston deuxième et les Warriors bien lotis
23/06/2021 À 05:23
NBA
Comment le visage de la NBA a changé en quelques jours (et c'est loin d'être fini)
18/06/2021 À 15:29