17 ans

Kobe Bryant n'avait pas encore 18 ans quand il s'est fait drafter par les Hornets en 1996. Il allait les avoir dans quelques semaines mais c'est bien le nombre 17 qui lui reste associé, à l'heure d'évoquer son entrée dans la Grande Ligue. Il n'est pas passé par la fac, à une époque où c'était rarissime. Il a ainsi ouvert le champ des possibles. Si, en 2003, un certain LeBron James a intégré la NBA à seulement 18 ans, c'est en partie grâce à lui.

NBA
Six pistes pour Batum, coupé par surprise : "Je l'ai découvert comme tout le monde, sur Twitter"
IL Y A 20 HEURES

8 et 24

Pour certains, c'est "Kobe 8" et ça le restera. Pour d'autres c'est "Kobe 24". Kobe Bryant présente la particularité d'avoir marqué de son empreinte les Lakers avec deux numéros différents. Et à parts globalement égales, puisqu'il a changé à l'été 2006, au milieu de sa carrière. C'est le seul joueur NBA à avoir deux maillots retirés au sein d'une même franchise. Qui plus est l'une des deux plus mythiques, avec les Celtics.

20 saisons avec les Lakers

De l'opus 1996-1997 à 2015-2016. Le compte est bon : Kobe Bryant a défendu les couleurs des Los Angeles Lakers pendant 20 saisons. Personne ne peut se targuer d'une telle longévité couplée à une telle fidélité dans l'histoire de la NBA.

5 titres NBA

En 20 ans de carrière aux Lakers, Kobe Bryant a décroché cinq bagues. Trois avec Shaquille O'Neal (2000, 2001, 2002), deux sans lui (2009, 2010). Il a su s'illustrer dans le rôle du lieutenant de grand luxe comme dans celui du franchise player. Ce total de cinq le place seulement un cran en-dessous de celui dont il s'est inspiré : Michael Jordan, et ses six sacres. Mais au contraire de MJ, Kobe n'est pas resté invaincu en finale (deux défaites, en 2004 face aux Pistons et en 2008 face aux Celtics).

81 points face aux Raptors en 2006

Le 22 janvier 2006, les Los Angeles Lakers accueillent les Toronto Raptors pour un match de saison régulière. Rien d'exceptionnel jusqu'ici. Sauf que Kobe Bryant va prendre feu. Il inscrit 81 des 122 points de Angelinos, vainqueurs 122-104. Le tout à 28-46 au shoot et 18-20 au lancer-franc. Une performance gravée au panthéon de la Grande Ligue puisque seul Wilt Chamberlain a fait mieux, avec ses mythiques 100 points.

62 points pour Kobe, 61 pour les Mavs

Un mois avant de claquer 81 points face aux Raptors, Kobe Bryant avait, toujours au Staples Center, inscrit 62 points face aux Mavericks, lors d'une victoire 112-90 des Lakers. La star de L.A. n'avait même pas eu besoin de jouer lors du 4e quart-temps. Après trois quart-temps de démonstration, les siens menaient 95-61. Il avait donc alors marqué plus de points que toute l'équipe adverse.

33 643 points

Au cours de sa faste carrière, Kobe Bryant a compilé 33 643 points pour les Los Angeles Lakers en saison régulière, l'indicateur le plus usité en matière de scoring. C'est le quatrième plus grand total de l'histoire. Le tout en 1 346 rencontres, ce qui correspond à une moyenne de 25 unités par match. En playoffs, le "Black Mamba" a tourné en 25,6 pts/match pour un total de 5 640 points.

Un titre de MVP de saison régulière

Lors de la saison 2007-2008, les Lakers terminent au sommet de la Conférence Ouest, avec un Kobe Bryant à 28,3 pts de moyenne par match. Ce n'est pas son plus haut total en la matière (il tournait en 35,4 deux saisons plus tôt), mais il est récompensé du titre de MVP de la saison régulière. Il a également été MVP des Finales deux fois (en 2009 et 2010) ainsi que MVP du All-Star Game à trois reprises (2007, 2009 avec Shaq, et 2011).

Deux lancers francs tirés sur une jambe

Le 12 avril 2013, les Lakers s'imposent 118-116 face aux Warriors à L.A. Mais l'information n'est pas là. Kobe Bryant se rompt le tendon d'Achille de la jambe gauche à 3 minutes de la fin, alors que son équipe est menée. Mais il vient d'obtenir une faute et deux lancers. Il les marque malgré la douleur, termine avec 34 points, et son équipe revient hauteur. Elle s'imposera donc dans le money time sans lui.

60 points lors de son dernier match

Ce n'est sans doute pas la plus grande performance de Kobe Bryant. Mais elle est si représentative de son appétit pour l'arceau. Lors de son dernier match, le 13 avril 2016, Bryant porte les Lakers à la victoire sur leur parquet, face au Utah Jazz (101-96). Il claque 60 points à 22 sur 50. Une orgie pour finir une carrière gargantuesque. Un point final exceptionnel.

NBA
"Boogie" is back : les Rockets tendent la main à Cousins
IL Y A UN JOUR
NBA
"Une rencontre inhabituelle" : le pape reçoit des joueurs de NBA au Vatican
HIER À 22:23