Le coach : Becky Hammon prend le relais de Popovich

Un grand moment d’Histoire à San Antonio mercredi soir. Alors que Gregg Popovich, furax, s’est fait éjecter par les arbitres en première période, son assistante Becky Hammon a pris le relais. Devenant ainsi la première femme à coacher un match de saison régulière en NBA. Elle aurait sans doute préféré commencer avec une victoire mais les Spurs se sont inclinés contre les Lakers (107-121) de LeBron James.
Cela fait déjà sept ans qu’Hammon, ancienne star WNBA, occupe un rôle dans le staff de Popovich. Elle est montée en grade au fil du temps, au point d’être considérée comme la favorite pour assurer la succession de Pop une fois qu’il sera parti à la retraite. "C’était beau de la voir crier sur le côté, râler contre les arbitres, annoncer les systèmes… elle est vraiment passionnée. Bravo à elle et bravo à notre ligue", commentait James. "C’est vraiment mérité. Je lui ai déjà parlé et elle connait vraiment son domaine. Elle n’est pas là par hasard. Elle deviendra un grand coach", ajoutait Frank Vogel.
NBA
Murray out pour la saison : Denver perd très gros
IL Y A 7 HEURES
De son côté, l’intéressée confiait ne pas vouloir trop réfléchir à ce qui venait de se passer dans l’enceinte de l’AT&T Center. Mais Becky Hammon est certainement entrée dans l’Histoire.

Le joueur : Record en carrière pour Jaylen Brown

La progression de Jayson Tatum, superstar qui ferait presque office de candidat au MVP, est souvent mise en avant. Mais il ne faudrait pas qu’elle fasse oublier celle de Jaylen Brown. L’autre jeune ailier très talentueux des Celtics a montré l’étendue de son talent en inscrivant 42 points lors de la victoire de Boston contre Memphis (126-107). Un nouveau record en carrière pour le joueur de 24 ans.
"Depuis que je suis ici, Jaylen n’a pas arrêté de grandir. Il a pris chaud en mettant cinq ou six tirs d’affilée donc on a continué de lui donner des ballons", confiait son coéquipier Daniel Theis. En effet, Brown était particulièrement en réussite. 15 sur 21 aux tirs et 7 sur 10 à trois-points. 42 points en faisant le plein d’efficacité.
Et dans son sillage, les Celtics ont enfoncé les Grizzlies dans le deuxième quart temps, en passant notamment un 19-4 pour prendre 27 points d’avance (57-30). Un écart trop lourd pour la franchise du Tennessee, privée de son meilleur joueur Ja Morant (entorse de la cheville, trois à cinq semaines d’absence.)

La performance : Kyrie Irving et Kevin Durant font chuter les Hawks

Toujours invaincus après trois victoires consécutives, les Hawks n’ont pas résisté à Kevin Durant et Kyrie Irving et se sont inclinés contre les Nets lors d’un match très offensif (141-145). KD a continué sur sa lancée en postant 33 points, 11 rebonds et 8 passes. Sans doute son meilleur match depuis son grand retour. Irving, lui, a d’abord été dominé par Trae Young (30 pts, 11 pds) avant de prendre le dessus dans le dernier quart temps.
Très maladroit pendant toute la partie, il a marqué 17 de ses 25 points dans le money time. Brooklyn retrouve donc le chemin du succès après deux défaites de suite.

Le match : Le Heat prend sa revanche sur les Bucks

Il y a vingt-quatre heures, Milwaukee célébrait une victoire phénoménale contre Miami (144-97) après avoir battu un record NBA à trois-points (29 paniers). Le retour sur terre fut assez brutal avec une défaite contre les Floridiens hier soir (108-119). Malgré un triple-double de Giannis Antetokounmpo (26 pts, 13 rbds, 10 pds).
Les Bucks menaient même encore 11 points (84-73) à trois minutes de la fin du troisième quart temps. Puis le Heat s’est révolté, mené par Goran Dragic (26 pts) et Bam Adebayo (22 pts, 8 rbds, 10 pds). Les joueurs d’Erik Spoelstra sont revenus au score avant de passer devant et même de creuser l’écart pour l’emporter. C’est déjà la troisième défaite en cinq matches pour Milwaukee.

Le rookie : LaMelo Ball plus fort que Luka Doncic

Enfin plus fort… simplement sur ce match. Pas toujours en réussite avec son tir pour ses grands débuts en NBA, LaMelo Ball a sorti une très belle performance pour mener Charlotte à la victoire contre Dallas cette nuit (118-99). Le troisième choix de la draft 2020 a compilé 22 points, 8 rebonds et 5 passes à 7 sur 10 aux tirs en 29 minutes. Doncic a lui été limité à 12 point et 5 passes. Une victoire intéressante pour les Hornets.

Tous les scores

Celtics - Grizzlies : 126-107
Nets - Hawks : 145-141
Heat - Bucks : 119-108
Mavericks - Hornets : 99-118
Spurs - Lakers : 107-121
Clippers - Trail Blazers : 128-105
NBA
Les Lakers bis s'offrent les ambitieux Nets, des cartons à la pelle
11/04/2021 À 06:19
NBA
Comment des armadas comme celle des Nets peuvent voir le jour en NBA
05/04/2021 À 06:35