Miami Heat – Los Angeles Lakers : 115-104

Los Angeles mène la série 2-1
Jimmy Butler a promis de se battre jusqu’au bout. Et il ne cesse de tenir parole. Meilleur joueur de son équipe sur le terrain lors des deux premiers matches des finales NBA, tout en serrant les dents après s’être blessé à la cheville, l’arrière All-Star a livré un récital dans le Game 3 cette nuit. 40 points, 11 rebonds et 13 passes pour mener le Heat à la victoire contre les Lakers (115-104). Le troisième triple-double à 40 points ou plus de l’Histoire des finales. Une performance fantastique qui permet à Miami de réduire l’écart, d’éventuellement de relancer la série ou, à défaut, de sauver l’honneur. Parce qu’il est hors de question pour lui de rentrer à la maison sans faire bonne figure.
NBA
Les Lakers bis s'offrent les ambitieux Nets, des cartons à la pelle
IL Y A 21 HEURES
Même privé de ses lieutenants Bam Adebayo et Goran Dragic, tous les deux blessés et encore absents, Butler refuse de baisser les bras. Et c’est sous son impulsion que les Floridiens ont attaqué la rencontre avec envie et agressivité. Le patron était déjà à 19 points, 6 rebonds et 6 passes à la pause. Mais la partie restait encore très serrée. Le Heat avait pourtant pris 13 points d’avance très rapidement (21-9) dans le premier quart temps. En moins de cinq minutes, les Lakers ont recollé au score. Un scénario qui s’est répété inlassablement pendant plus de quarante minutes.

Le Heat ne lâchera rien

Les joueurs d’Erik Spoelstra ont par exemple à nouveau creusé l’écart dès le retour des vestiaires. Avec un 10-0 passé à l’entame de la deuxième période, pour mener de 14 points (68-54). Mais les Angelenos ont répondu par huit points consécutifs. Pas découragé, Miami s’est remis à pousser… pour reprendre 12 points d’avance dans les dernières minutes du troisième quart temps. Tout ça pour encaisser un 20-6 de la part de leurs adversaires dans la foulée. Rajon Rondo a même redonné l’avantage à Los Angeles sur un layup à un peu moins de 9 minutes du buzzer (89-91). Le match allait-il enfin basculer ? Butler s’est assuré que non. Il a d’abord égalisé avant d’offrir une passe décisive pour un panier à trois-points d’un Kelly Olynyk une nouvelle fois efficace en attaque et auteur de 17 points. La star du Heat a ajouté 8 points consécutifs en moins de deux minutes. Cette fois-ci, les Lakers ne s'en sont pas remis.
Le Heat l’a donc emporté avec une grosse prestation de ses titulaires. Ils ont marqué 89 points contre 51 pour ceux des Lakers. Parce que derrière JB, Tyler Herro a inscrit 17 points – dont plusieurs paniers importants dans le money time. Duncan Robinson (13 pts) s’est réveillé après deux premiers matches catastrophiques et Jae Crowder a fini avec 12 unités. Du côté de L.A., LeBron James s’est une nouvelle fois retrouvé au bord du triple-double (26-10-8) mais Anthony Davis n’a pas eu le même rendement monstrueux que lors des Games 1 et 2. 15 points et 5 rebonds en 33 minutes. Le Heat peut maintenant espérer un retour d’Adebayo et de Dragic (ou de l’un des deux, au moins) pour épauler Jimmy Butler. Ce qui est déjà acquis, c’est que cette équipe ne va rien lâcher. Jusqu’à la dernière seconde de ces finales NBA.
NBA
Comment des armadas comme celle des Nets peuvent voir le jour en NBA
05/04/2021 À 06:35
NBA
Utah et les Clippers engrangent, Williamson est bouillant
28/03/2021 À 06:20