Où sont logées les équipes ?

Alors qu'il n'y aura évidemment pas d'avantage du terrain en Playoffs, la NBA a récompensé les équipes les mieux classées au moment de la reprise en leur attribuant… le meilleur hôtel. Ainsi, trois ont été choisis dans le complexe de Disney World à Orlando, le Grand Destino, le Grand Floridian et le Yacht Club dont le nom ferait presque penser aux vacances qui pourraient attendre ses résidents d'ici peu.

NBA
Boston prend le dessus sur Miami et peut encore y croire
IL Y A 9 HEURES

Disney World à Orlando

Crédit: Eurosport

Dans le détail, les Bucks, Lakers, Raptors, Clippers, Celtics, Nuggets, Jazz et Heat, soient les quatre premiers de chaque conférence, ont pris leurs quartiers au Grand Destino. Les équipes suivantes au classement (Thunder, 76ers, Rockets, Pacers, Mavericks, Nets, Grizzlies et Magic) sont installées au Grand Floridian alors que Blazers, Kings, Pelicans, Spurs, Suns et Wizards logent au Yacht Club. Une répartition plus symbolique qu'autre chose tant le confort dans les trois hôtels est optimal.

Combien de salles pour les matches de saison régulière ?

Si la NBA a choisi Orlando pour accueillir la reprise de la saison régulière puis les Playoffs, c'est que toutes les installations y sont présentes. Le ESPN World Wide of Sports Complex dispose de nombreuses salles et trois ont été retenues : The Arena, le VISA Athletic Center et le HP Field House.

Sans public, la NBA a dû ruser pour que la salle ne paraisse pas trop vide à l'écran. Des murs de publicités entourent les terrains, où Black Lives Matter est inscrit, comme l'ont montré les premières images la semaine dernière. Si la NBA a besoin de trois salles, c'est qu'il reste beaucoup de matches de saison régulière à jouer en deux semaines seulement (du 30 juillet au 14 août) et que certains se disputeront en même temps. Après les rencontres de "pré-saison", le premier match opposera Utah à New Orleans le 30 juillet dans le HP Field House.

Les équipes s'entraînent-elles là où seront joués les matches ?

Non. Si The Arena possède deux terrains d'entraînement et le VISA Athletic Center un, la NBA a prévu sept lieux d'entraînements pour les 22 équipes. Trois se situent donc proches de là où les matches seront joués, les autres sont au Coronado Springs Resort et au Contemporary Hotel. Chaque équipe dispose de son terrain d'entraînement logoté à ses couleurs.

Calendrier : qui est avantagé, qui ne l'est pas ?

Vingt-deux équipes ont été invitées à Orlando : treize équipes de l'Ouest, neuf de l'Est. Ceux qui sont présents ont encore une chance d'accrocher les Playoffs. C'est pourquoi il y a plus d'équipes dans une conférence que dans l'autre. Chaque formation aura huit matches à disputer, quelque soit le nombre de rencontres déjà jouées en saison régulière. Avec 22 équipes présentes, la NBA a dû faire des choix pour établir le programme de chacun. Elle a assuré l'avoir fait en tenant compte de la difficulté des différents calendriers si la suspension de la saison n'avait pas eu lieu.

Par exemple, les Pelicans, qui disposaient normalement de la fin de la saison la plus "facile" se retrouve dans la même position à Orlando. A l'inverse, Toronto aura le programme le plus difficile si l'on prend en compte la moyenne de pourcentages de victoires des équipes affrontées. Parmi les équipes qui se battront pour les Playoffs, les calendriers de Memphis et Portland se valent quand Sacramento a une route, a priori, plus simple.

Play-in ou Playoffs ?

Avec huit matches à jouer, le sort des Suns, des Spurs ou encore des Wizards semble entendu, sauf miracle. C'est moins vrai pour les Kings, les Pelicans et les Blazers. Car pour pimenter une fin de saison qui aurait pu ressembler à un round d'observation, la NBA a eu une idée.

zion

Crédit: Getty Images

Quand chaque équipe aura joué ses huit matches à Orlando, il sera l'heure de faire les comptes. Si le 8e de chaque conférence a plus de quatre victoires d'avance sur le 9e, rien ne bouge et on part alors sur des Playoffs classiques. Dans le cas contraire, le 9e aura droit à une session de rattrapage : deux matches face au 8e et deux victoires obligatoires pour se qualifier en Playoffs. Vous l'aurez compris, le 8e n'aura besoin que d'un succès et s'il l'acquiert dès le premier affrontement, le second n'a pas lieu.

NBA
Davis et LeBron en mode patron, les Lakers touchent au but
HIER À 04:41
NBA
Tyler Herro, le gamin qui n'a peur de rien
24/09/2020 À 08:32