L'ex-président américain Barack Obama est devenu partenaire stratégique de NBA Africa qui vise à développer la popularité en Afrique du championnat nord-américain de basket-ball, a annoncé la NBA mardi. Il aura également une petite participation financière dont il entend ultérieurement investir les fruits dans sa fondation pour la jeunesse en Afrique, a précisé la Ligue.
"La NBA a toujours été une grande ambassadrice pour les Etats-Unis, utilisant le basket pour créer des liens plus profonds à travers le monde et, en Afrique, le basket-ball a le pouvoir de promouvoir de plus grandes chances, une meilleure égalité et la prise de responsabilité", a indiqué Barack Obama dans un communiqué. "En investissant au sein de communautés, en défendant l'égalité des sexes et en entretenant la passion pour le basket-ball, je pense que NBA Africa est en mesure de faire une différence pour beaucoup de jeunes africains", a-t-il ajouté.
NBA
La Ligue maintient les barrages d'accession aux play-offs
27/07/2021 À 22:02

Hill, Bridgeman, Mahinmie et Noah de la partie

"J'ai été impressionné par l'engagement du championnat en Afrique, y compris par la responsabilité montrée par tant de joueurs africains qui veulent soutenir leurs pays et leurs communautés", a souligné l'ex-président démocrate (2009-2017).
Parmi les joueurs qui ont également décidé d'investir dans NBA Africa figurent Grant Hill, Junior Bridgeman, Luol Deng, Ian Mahinmi, Dikembe Mutombo et Joakim Noah.
La NBA avait notamment ouvert des bureaux en Afrique du sud en 2010 et la première édition du championnat d'Afrique de basketball, la Basketball Africa League (BAL), a eu lieu en mai dernier au Rwanda après avoir été reportée d'un an en raison de la pandémie de Covid-19.
NBA
Bucks-Nets et Lakers-Warriors en ouverture le 19 octobre
17/08/2021 À 21:54
NBA
C'est désormais officiel : Fournier s'engage quatre ans avec les Knicks
17/08/2021 À 18:31