La NBA a annoncé mercredi matin le report de Phoenix-Atlanta, prévu en soirée, à cause du coronavirus, les Suns n'ayant pas suffisamment de joueurs disponibles alors qu'un minimum de huit par équipe est requis. Et quelques heures plus tard, la ligue nord-américaine de basket a décidé de reporter deux autres rencontres du programme de vendredi, entre Phoenix et Golden State et entre Washington et Détroit. Ce sont désormais neuf matches qui ont été reportés depuis le 22 décembre, date du coup d'envoi de la saison.
La dernière rencontre jouée par les Suns a eu lieu lundi à Washington (défaite 128-107). Or deux joueurs des Wizards, non identifiés, ont depuis dû se mettre en quarantaine. Cas contacts potentiels, plusieurs de leurs équipiers, ainsi que des joueurs de Phoenix, doivent en faire de même, en attendant que l'enquête de traçage donne ses résultats.
Les affiches Washington-Utah et Boston-Orlando, initialement prévues mercredi, avaient été reportées dès mardi par la NBA, les Celtics étant confrontés au même problème. Aucune de ces rencontres n'a été reprogrammée. "Nous avions prévu qu'il y aurait des reports de matches et avons planifié le calendrier en conséquence. Il n'est pas prévu d'interrompre le championnat", avait assuré dimanche Mike Bass, le porte-parole de la ligue.
NBA
Milwaukee étoilé, Antetokounmpo stellaire
21/07/2021 À 04:27
Mardi, cette dernière a annoncé un renforcement de ses protocoles pour au moins les deux prochaines semaines. Elle impose notamment aux basketteurs et staffs de rester chez eux, lorsque les matches ont lieu à domicile, sauf pour se rendre à la salle et dans les installations de leur club ou effectuer des activités essentielles.
En déplacement, ils ne peuvent pas quitter leur hôtel, sauf pour aller s'entraîner et jouer dans la salle ou en cas d'urgence, ni interagir avec des clients de l'hôtel. Des mesures accueillies froidement par certains dont l'arrière du Thunder d'Oklahoma City, George Hill. "Je suis un adulte. Je ferai ce que je veux. Si je veux aller voir ma famille, je le ferai. Ils ne peuvent pas me dire que je dois rester dans une pièce 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Si c'est aussi grave, alors peut-être que nous ne devrions pas jouer".
Mercredi, la NBA a annoncé que sur 497 joueurs testés depuis le 6 janvier, 16 ont été positifs.
NBA
Middleton décisif, les Bucks résistent à un grand Booker et égalisent !
15/07/2021 À 05:21
NBA
Leader trop seul, lieutenants absents : Pourquoi les Bucks sont en grande difficulté contre les Suns
09/07/2021 À 08:17