Le match : Giannis Antetokounmpo MVP, la Team LeBron l’emporte sans forcer

Un nouveau format, adopté par la NBA l’an dernier, mais des habitudes qui ne changent pas pour les joueurs à l’occasion du All-Star Game. Toujours la même formules : du spectacle, des actions à couper le souffle mais absolument aucune défense ni vraie envie d’en découdre entre les meilleurs basketteurs du monde. Sans doute encore moins au milieu d’une saison très particulière, crise sanitaire oblige. C’est donc sans grand suspense que la Team LeBron est facilement venue à bout de la Team Durant, 170 à 150, à Atlanta. Avec un Giannis Antetokounmpo qui rafle le trophée de MVP en marquant 36 points sans rater le moindre tir (16 sur 16).
Voilà qui en dit long sur le niveau d’intensité de cette partie. Un match équilibré pendant à peine douze minutes. Les douze premières, bouclées avec un petit point d’avance par la sélection formée par LeBron James (40-39). Le deuxième quart temps était nettement moins disputé, avec un 27-8 passé dans les quatre dernières minutes pour creuser l’écart (100-80). Ils ont ensuite tenu bon au retour des vestiaires. Ce qui fait qu’avec le schéma adopté par la NBA, l’équipe du King avait 24 points à inscrire dans le dernier quart temps tandis que celle de Kevin Durant (forfait pour l’événement) devait en planter 45 pour atteindre les 170 unités synonyme de victoire.
NBA
Westbrook, LeBron, Davis : la réunion secrète qui a fait basculer l'avenir des Los Angeles Lakers
IL Y A 21 HEURES
Il n’y a pas eu de remontée fantastique. Au final, le seul semblant de suspense concernait l’élection du MVP de la soirée. Damian Lillard, 32 points et auteur du superbe panier du milieu de terrain qui a mis fin au match de gala, pouvait y prétendre. Stephen Curry (28 pts) aussi. Mais Giannis Antetokounmpo a réussi une prestation "parfaite" qui ne pouvait être ignorée : 36 points, 16 sur 16 aux tirs, 3 sur 3 à trois-points et de nombreux paniers avec la planche. Il méritait sa récompense.
La Team LeBron était bien supérieure sur le papier et elle l’a prouvé sur le terrain même si la superstar des Lakers s’est contentée de 4 points en 13 minutes. En face, Bradley Beal (26) et Kyrie Irving (24) ont compilé 50 points pour mener un groupe assez jeune avec Jayson Tatum ou encore Zion Williamson. Notons que Joel Embiid et Ben Simmons n’ont pas participé à la rencontre après s’être rendus chez le même barbier qui a été testé positif au COVID-19 le jour du match…
La NBA peut toujours se féliciter d’avoir maintenu ses traditions, même chamboulées, alors que le contexte rendait difficile la tenue d’un All-Star Game. A part ça, pas grand-chose à retenir et on espère que l’intensité et l’engagement seront de retour au programme l’année prochaine, même si ce n’est pas non plus le but de l’événement.

Le concours de dunks : Anfernee Simons succède à son coéquipier Jones Jr

Sans forcément mettre des étoiles dans les yeux de tout le monde, Anfernee Simons a remporté le concours de dunks en prenant le dessus sur le rookie des Knicks Obi Toppin. Le tout en rendant hommage à Tracy McGrady. Le dunk de la gagne lui a valu un 49 – la meilleure note du concours – quand il a essayé d’embrasser le cercle (sans vraiment le faire) tout en claquant la balle dans l’arceau.

Le concours à trois-points : Stephen Curry récidive

Stephen Curry a remporté le concours à trois-points pour la deuxième fois de sa carrière en battant Mike Conley en finale. Avec du sang froid sur les derniers tirs.
Tweet

Le concours de skills : Domantas Sabonis le plus agile

NBA
Cunningham 1er choix à Detroit, un seul Français retenu : ce qu'il faut retenir de la draft
HIER À 06:35
NBA
Déjà l'échange de l'été : Westbrook rejoint LeBron et Davis aux Lakers !
29/07/2021 À 21:48