Ce n'était vraiment pas la soirée de Chris Paul dimanche à Dallas. Sur le parquet, elle d'ailleurs tourné court. Le meneur de jeu de Phoenix n'y a passé que 23 petites minutes. Puis il a écopé de sa 6e faute, alors qu'il restait encore près de 9 minutes à jouer dans le 4e quart-temps. CP3 a ainsi été contraint d'abandonner ses partenaires sur un bilan inédit pour lui dans un match de playoffs : plus de fautes commises (6) que de points inscrits (5). Et sans leur maître à jouer, les Suns ont concédé une défaite (111-101) et vu les Mavericks revenir à 2-2 dans cette série des demi-finales de la Conférence Ouest.
Paul avait de multiples raisons d'être furieux après le match. Déjà par rapport à l'arbitrage, qui a éventuellement pu paraître sévère à son égard. Mais le meneur des Suns, qui affichait déjà quatre fautes au compteur à la pause, s'en voulait surtout à lui-même d'être tombé dans le piège de la provocation tendu par Luka Doncic et les siens, et qu'il maîtrise si bien d'habitude. "C'était fou, a-t-il lancé en conférence de presse. Je ne peux pas me mettre dans des situations où je leur donne la possibilité (aux arbitres, NDLR) de faire ça. Je dois juste me regarder dans une glace et trouver le moyen de faire mieux."
NBA
Les Warriors, la renaissance d’une dynastie
IL Y A 20 HEURES

Sa famille ciblée par un fan

Mais si Paul était en colère, c'était surtout parce que des membres de sa famille présents dans la salle ont été harcelés par un fan des Mavs. ESPN, citant des sources proches du joueur, a indiqué que sa femme avait été poussée et que des mains s'étaient posées sur sa mère, sous les yeux de ses enfants. Une version confirmée par la franchise texane. "Les Mavericks sont au courant d'un incident entre un fan et la famille de Chris Paul, a-t-elle indiqué. C'était un comportement inacceptable et il ne sera pas toléré. Les Mavericks, ainsi que l'American Airlines Center, ont rapidement expulsé le fan du match."
Le joueur de 37 ans exprimé sa colère par rapport à cet l'incident sur son compte Twitter. "Vous voulez donner une amende aux joueurs qui disent des choses aux supporters, mais eux peuvent poser leurs mains sur nos familles... fait chier !!", a-t-il écrit dans un message. Ce n'est pas sans rappeler un autre incident survenu dans le match N.2, où Luka Doncic, le meneur des Mavs, avait failli en venir aux mains avec un fan des Suns au Footprint Center. De quoi donner encore une autre dimension à une ambiance qui s'annonce déjà bouillante pour le match 5 dans l'Arizona.
NBA
Comme à la belle époque : Revoilà les Warriors en finale !
IL Y A 21 HEURES
NBA
Miami en panne, Boston à un pas des Finales
HIER À 05:20