Le choc de la nuit : Philadelphie fait tomber Milwaukee

Même toujours privés de James Harden, les Sixers sont dangereux et les Bucks de Giannis Antetokounmpo (25 pts, 14 rbds) l'ont appris à leurs dépens. Sur le parquet de Philadelphie, les champions 2021 ont mené de dix unités après le premier quart-temps et encore de sept à la pause (62-55) mais ils ont pris la foudre dans les deux derniers quart-temps (110-102, score final).
NBA
Nike annonce sa séparation avec Irving
IL Y A 3 HEURES
Derrière un Joel Embiid des grands soirs (32 points, 11 rebonds, 8 passes, 3 contres) et avec un Tyrese Maxey toujours présent (24 points), les joueurs de la ville de l'amour fraternel ont serré la vis en défense (42 points encaissés en 24 minutes) pour aller s'imposer et repasser à l'équilibre (8v-7d). Milwaukee est à 11 succès pour 4 revers.

Le joueur : Doncic puissance 50

A l'Ouest, la performance du soir est venue de Dallas, où Luka Doncic a mené les Mavs à la victoire face à Denver (127-99) en compostant le 50e triple-double de sa jeune carrière (33 pts, 12 rbds, 11 passes) alors qu'il n'a que 23 ans ! Dans l'histoire de la NBA, seul Oscar Robertson a fait mieux... il y a plus d'un demi-siècle. Le début de saison de Doncic est exceptionnel avec des moyennes de 34,4 points, 8,8 rebonds et 7,8 passes, le tout à 49,7% au tir !
"C'est super", a réagi Doncic, qui a martyrisé les Nuggets avec 33 points, 12 rebonds et 11 passes. Mais "une victoire reste une victoire", a tempéré le Slovène, qui vise plus haut encore cette saison. Dallas (9v-6d) est pour l'heure quatrième derrière Portland, Utah et Memphis.

La réaction : Golden State, toujours mieux chez soi

Incapables de gagner à l'extérieur (huit défaites en autant de matches), les Golden State Warriors ont retrouvé leur Chase Center de San Francisco… et y ont gagné, évidemment. Il faut dire qu'à domicile, les coéquipiers de Stephen Curry sont intraitables, ou presque (7v-1d désormais) et que les Knicks ne font pas peur à grand monde. Les coéquipiers d'un Evan Fournier toujours en dehors de la rotation ont fait de la résistance mais se sont inclinés (111-101).
Cette fois, Stephen Curry n'a pas eu à forcer son talent (24 points, 10 passes) et ce succès fut une œuvre collective avec Andrew Wiggins et Klay Thompson à 20 unités ainsi que trois autres joueurs au-dessus des dix (les deux Green et Poole). Golden State a fait la différence rapidement mais reste onzième à l'ouest.

Le match à suspense : Double ration de prolongation pour Charlotte et Cleveland

Jouer une prolongation en saison régulière est commun en NBA. En disputer deux ? Un peu moins. C'est ce qui est arrivé aux Charlotte Hornets et aux Cleveland Cavaliers sur le parquet de ces derniers. Et pourtant les coéquipiers de Donovan Mitchell (34 points) menaient de dix points à 1'45'' de la fin. Las, un trois points de Terry Rozier (28 points) remettait les Hornets à hauteur, quasiment au buzzer (105-105).
Cinq minutes de plus et cette fois, Charlotte prenait les devants jusqu'à mener de trois points… avant l'égalisation de Darius Garland (41 points) à 13'' de la fin (120-120). Ce sont finalement les Cavaliers qui ont fait la différence pour s'imposer largement (132-122) mais quel suspense !

Les résultats de la nuit

LA Lakers - Detroit 128 - 121
Dallas - Denver 127 - 99
La Nouvelle-Orleans - Boston 109 - 117
Cleveland - Charlotte 132 - 122 (a. p.)
Philadelphie - Milwaukee 110 - 102
Golden State - New York 111 - 101
Utah - Phoenix 134 - 133
Chicago - Orlando 107 - 108
Houston - Indiana 91 - 99
Memphis - Oklahoma City 121 - 110
Washington - Miami 107 - 106 (a. p.)
NBA
Exceptionnel, Davis continue de porter les Lakers
IL Y A 18 HEURES
NBA
Wiggins sauce Curry, Simons prend feu, Gobert exclu
HIER À 06:19