Quatorzième du sprint d'Anterselva samedi, Simon Fourcade est remonté à la 2e place du classement général de la Coupe du monde de biathlon, tandis que son frère cadet Martin a été le meilleur Français, avec une 6e place juste devant Vincent Defrasne. Entre les impasses des uns (Bjoendalen et Svendsen) et la course ratée des autres (Ustyugov, Burke, Sumann), l'aîné des Fourcade se retrouve désormais dauphin d'Evgeny Ustyugov, avec 17 points de retard sur le Russe, soit la valeur d'une 24e place.

La poursuite de dimanche, dernière épreuve avant le rendez-vous olympique, peut donc lui permettre de revêtir le maillot jaune de leader. D'autant qu'Ustuygov, victime d'un problème de sangle de carabine lors du sprint, sera loin au départ (48e). "Je ne veux pas trop y penser, a expliqué Fourcade. Je sais que (le maillot de leader) est prenable mais il faudra faire une bonne course. L'objectif reste les JO." Le champion du monde 2009 de relais mixte préfère rester prudent, échaudé par ses expériences antérieures, quand il était dans la même situation plus tôt dans la saison.

Anterselva
Les promesses de Bailly
22/01/2010 À 13:59

"Ne pas y penser"

"A Pokljuka (mi-décembre), j'y avais trop pensé et je m'étais planté. Pour l'instant, ce maillot n'est pas un objectif en soi. On verra après les jeux Olympiques", a glissé Fourcade, qui avait fait l'impasse jeudi pour le 20 km individuel. Le dernier Français à avoir porté le maillot jaune de N.1 mondial est Vincent Defrasne après sa victoire dans le 20 km de Kontiolahti (Finlande) le 29 novembre 2007. Même s'il reste loin de ces considérations, Defrasne a montré que la forme revenait à trois semaines du rendez-vous olympique avec une 7e place, 32 secondes derrière le vainqueur, l'Allemand Arnd Peiffer. Il s'agit même de son meilleur résultat cette saison. De bon augure avant la poursuite de dimanche, discipline dont il détient le titre olympique.

Et le futur porte-drapeau des JO a une parfaite rampe de lancement avec Martin Fourcade, qui part 5 secondes avant lui. Défaillant au tir, avec deux tours de pénalité, soit 300 m à parcourir en plus, Martin Fourcade s'est largement repris sur les 10 km du parcours en réussissant le 2e temps à skis, domaine dans lequel il est de plus en plus impressionnant. "Comme avant-hier, je ne finis pas le travail. Il manque la petite balle qui permet de jouer le podium. C'est dommage", a-t-il regretté.Les Fourcade ont en tout cas une belle occasion à saisir dimanche, un podium pour Martin et une place de leader de la Coupe du monde avant d'aller aux JO pour Simon.

Anterselva
Boeuf sur la boite
21/01/2010 À 11:23
Anterselva
Fourcade prend la tête
24/01/2010 À 15:50