Getty Images

Le biathlon aussi touché par le coronavirus, l'étape d'Oslo-Holmenkollen annulée

Le biathlon aussi touché par le coronavirus, l'étape d'Oslo-Holmenkollen annulée

Le 12/03/2020 à 14:58Mis à jour Le 12/03/2020 à 15:20

COUPE DU MONDE – Après le ski alpin, c’est au tour du biathlon de voir sa fin de saison amputée en raison de la crise liée au coronavirus. La Norvège a en effet décidé ce jeudi d’annuler l’épreuve d’Oslo-Holmenkollen, qui devait avoir lieu du 20 au 22 mars. Prévu ce week-end, le sprint et la poursuite de Kontiolahti, en Finlande, devraient bien avoir lieu, mais à huis-clos.

Décidément, cette fin de saison de sport d’hiver ne ressemble à aucune autre. La crise liée au coronavirus qui touche actuellement l’Europe pousse les autorités à des décisions radicales (mais tout à fait logiques) concernant les évènements sportifs. Après le week-end de Kranjska Gora en ski alpin il y a quelques heures, c’est cette fois celui d’Oslo-Holmenkollen en biathlon qui vient d’être purement et simplement annulé. Une décision prise ce jeudi par la Norvège à la suite d’une réunion dans la capitale norvégienne avec les autorités sanitaires du pays.

Pour l’heure, il ne reste donc plus qu’une seule étape de la Coupe du monde de biathlon 2019-2020 pour déterminer qui remportera le gros globe de cristal entre Martin, Fourcade, Johannes Boe et Quentin Fillon Maillet. Mais personne n’assistera à cette lutte. Avec un sprint et une poursuite de prévu ce week-end, Kontiolahti est bien au programme (et débute cette après-midi) mais l’étape finlandaise se déroulera à huis-clos, alors qu’elle devait être ouverte au public initialement. Les autorités ont limité à 500 le nombre de personnes présentes sur le stade au cours de l'épreuve et le nombre d'accrédités a été limité.

L’Union Internationale de Biathlon doit se réunir ce jeudi après midi pour décider si les courses prévues à Oslo seront ajoutés ou non à Kontiolahti, ou s’ils seront simplement annulés. Vu les limitations en Finlande pour les deux épreuves du week-end, on n'a tout de même du mal à les voir en faire de même pour trois épreuves supplémentaires. La Coupe du monde de biathlon pourrait bien s'arrêter dimanche.