Les détails et toujours les détails. C’est pour un rien, comme l’an passé, que va se décider le dénouement épique de cette saison de Coupe du monde sous cloche. Sans public, la lutte pour le gros globe 2021 a tout de même le mérite d’enflammer le monde du biathlon. Après sa septième victoire de la saison, sur la poursuite d’Ostersund samedi, Sturla Holm Laegreid est virtuellement en tête du classement général, avec un point d’avance sur le tenant du titre Johannes Boe.

La situation virtuelle à une course de la fin de la saison

Au classement général actuel, Johannes Boe est bien toujours premier avec 1038 points, devant Sturla Holm Laegreid qui compte, lui, 1034 points. Cependant, cette saison ayant été marquée par la pandémie de Covid-19, la fédération internationale (IBU) a décidé de retrancher les quatre moins bons résultats de chaque biathlète au terme du calendrier, contrairement aux deux moins bons les saisons précédentes.
Östersund
Et Laegreid a craqué face à Boe : le résumé de l'ultime mass start, remportée par Desthieux
21/03/2021 À 17:58
Dans ce contexte, même si Johannes Boe s’élancera bien avec le dossard jaune sur les épaules lors de la mass start d’Ostersund, c’est bien son jeune rival Laegreid, dont c’est la première saison complète chez les pros, qui mène virtuellement le classement de la Coupe du monde pour un point (1005 contre 1004). Et ce, après 25 courses individuelles disputées.

Boe qui craque, Lægreid qui en profite : cette poursuite était folle

Léger avantage Boe sur les mass start cette saison

La dernière course des rois déterminera donc le vainqueur du gros globe de cristal. Si Laegreid compte l’emporter, il n’a d’autre choix que de finir parmi les huit premiers et impérativement devant Johannes Boe. Autrement, le tenant du titre conservera sa couronne planétaire.
Sur ce format de la mass start, les deux hommes comptent une victoire chacun. Johannes Boe s’était imposé à Antholz (Italie) en janvier dernier, tandis que Sturla Holm Laegreid était devenu champion du monde de la discipline à Pokljuka (Slovénie) en février. Mais au classement de la spécialité, le plus âgé des deux conserve un léger avantage de 12 points sur le plus jeune. Avantage à relativiser tant les conditions météo à Ostersund sont compliquées cette année.

Sturla Holm Lægreid et Johannes Boe, ici à l'arrivée de la poursuite de Pokljuka, se tiennent dans un mouchoir de poche avant les trois dernières courses de l'hiver

Crédit: Getty Images

Le vent, arbitre de ce duel ?

Si le vent a certainement eu un rôle prépondérant dans le craquage de Johannes Boe sur son dernier tir de la poursuite (3 fautes), le même scénario pourrait se reproduire sur la mass start. L’entraîneur norvégien Siegfried Mazet a confié au micro de La Chaîne L’Equipe qu’il n’était pas exclu que la course de dimanche soit annulée, en raison d’un vent annoncé encore plus fort que ce samedi.
Mais en attendant les consignes de la direction de course, le Norvégien reste focalisé sur son objectif : “Tout ce que je me dis, c’est qu’il ne faut pas que je finisse derrière lui (Laegreid) demain. Il n’y pas grand chose à faire, juste vivre la course, passer les tirs et on verra demain.” Si Éole veut bien laisser ce bras de fer se conclure.
Östersund
Ça plane pour Desthieux en 2021 : "C'est mon année"
21/03/2021 À 17:51
Östersund
Boe tient bon et s'offre le gros globe, Desthieux vainqueur du jour
21/03/2021 À 16:51