AFP

Bailly, un podium pour finir

Bailly, un podium pour finir
Par Eurosport

Le 27/03/2010 à 12:48Mis à jour

Pour la dernière course de sa carrière, Sandrine Bailly a pris la 2e place de la mass-start de Khanty-Mansiysk, samedi. La Française n'a été devancée que par l'Allemande Magdalena Neuner, qui a remporté le classement général de la Coupe du monde. Marie-Laure Brunet s'est classée 4e de l'épreuve.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Elle est comme ça, Sandrine Bailly. Sous le soleil russe, la Française a signé son plus beau résultat de l'hiver lors de l'ultime épreuve individuelle de la saison. Sur la mass-start de Khanty-Mansiysk, "Sansan" a terminé à la deuxième place, juste derrière l'intouchable Magdalena Neuner. C'est avec ce sourire si communicatif que la biathlète de Belley a franchi la ligne. C'est avec classe, que la championne du monde de poursuite 2003 a écrit la dernière page d'une carrière longue et belle...

A l'aise derrière sa carabine (une seule pioche), Sandrine Bailly, vainqueur du classement général en 2005 et qui participera au relais mixte dimanche, a tout donné sur les skis. Durant toute la course, elle s'est retrouvée aux avant-postes. Avec les meilleures. Après deux hivers consécutifs difficiles, la Française a montré, une dernière fois, la championne qu'elle était. La 21e victoire de sa carrière, la dernière remontant à la poursuite de Pyeongchang lors de la saison 2007-2008, n'était pas loin. Ce samedi, il n'y avait pourtant rien à faire pour empêcher Magdalena Neuner de s'imposer sur les neiges sibériennes. Malgré trois fautes au tir, l'Allemande a obtenu sa 19e victoire. A 23 ans, c'est elle l'avenir du biathlon.

Le gros globe pour Neuner

Eurosport

Derrière le duo de tête de cette mass-start de Khanty-Mansiysk, c'est Anastasiya Kuzmina (une faute au tir) qui a complété le podium. La Slovaque, championne olympique de sprint et médaillée en argent sur la poursuite à Whistler, a terminé à 6 secondes de Sandrine Bailly et à 23 de la lauréate du jour. Autre Tricolore en vue ce samedi, Marie-Laure Brunet (2 fautes) s'est classée au pied de la "boîte", à la 4e place. Deuxième du sprint vendredi, la compagne de Vincent Jay détient désormais les rennes de l'équipe de France. Marie Dorin (3 fautes) a terminé à un bon 12e rang. Enfin, Sylvie Becaert, qui va raccrocher elle aussi à l'issue du week-end, a franchi la ligne à la 19e place, après avoir pris le temps de saluer très chaleureusement le public. Au revoir, et merci...

AFP

0
0