Getty Images

Guigonnat a surgi au bon moment pour l'argent

Guigonnat a surgi au bon moment pour l'argent
Par Eurosport

Le 17/03/2019 à 16:43Mis à jour Le 17/03/2019 à 17:26

La mass start des Mondiaux a accouché d’un scénario détonant, dimanche à Ostersund. Dans des conditions difficiles, Antonin Guigonnat a décroché l’argent. Tout s'est joué sur le dernier tir où le Français était arrivé en 9e position. Le titre est revenu à l’Italien Dominik Windisch. Johannes Boe termine 13e après cinq fautes sur le dernier passage au tir ! Martin Fourcade se classe 24e.

Antonin Guigonnant a terminé... par la plus belle. Au terme d'un finish de folie, le Français a offert aux Bleus une première médaille d'argent dans ces mondiaux, après trois breloques de bronze. Il termine derrière l'autre Italien heureux du jour, puisque, après Dorothea Wierer chez les femmes, Dominik Windisch est allé s'imposer à la surprise générale chez les hommes dimanche, à la faveur d'un 17/20 au tir et surtout des cinq fautes de Johannes Boe sur le dernier tir debout.

Elle paraissait mal engagée cette place sur le podium pour Guigonnat. En 9e position avant le dernier tir, le Français a parfaitement manœuvré entre les flocons et le vent tourbillonnant en faisant une seule faute (trois au total). Il a profité des quatre erreurs de Garanichev, et surtout des cinq de Johannes Boe, les deux hommes alors en tête.

Vidéo - Cinq fautes pour Boe, quatre pour Garanichev : le dernier passage au tir a a renversé les favoris !

02:19

Ressorti deuxième en compagnie de Julian Eberhard, le Français a facilement réglé l'Autrichien au sprint, vingt-deux secondes derrière le vainqueur Dominik Windisch, auteur d'un 5/5 au meilleur moment, au dernier tour. Lui qui n'avait jamais fait mieux qu'une 4e place aux Mondiaux avant Östersund vient de remporter le bronze sur le relais mixte et donc l'or sur la mass start. Une première victoire mondiale en forme de consécration à 29 ans pour l'Italien, et un dimanche de fête pour l'Italie.

La frustration de Desthieux, la remontée de Fillon-Maillet, le calvaire de Fourcade

Derrière la première médaille mondiale d'Antonin Guigonnat, les scenarii ont accouché de fins bien différentes. Bien dans le coup après deux premiers tirs parfaits, Simon Desthieux s'est écroulé au tir debout (4/10) et termine 11e. Quentin Fillon-Maillet a fait une faute à chaque passage et termine honorablement à la cinquième place, derrière Loginov. Martin Fourcade a en lui enfin fini avec ce calvaire d'Östersund : le Français termine 24e avec 5 fautes au tir. C'est la première fois depuis 2009 qu'il ne remporte aucune breloque aux Mondiaux. Pour la France, le bilan est bien maigre pour ces Championnats du monde : une en argent, trois en bronze.

Mais le grand perdant du jour est bien Norvégien : impérial sur tous ces Championnats, Johannes Boe a encore explosé au tir debout et termine avec 7 fautes. Il permet du même coup à Quentin Fillon-Maillet de recoller et d'espérer encore remporter le petit globe de cristal de la spécialité lors de la dernière manche, à Oslo.

Vidéo - Du vent et des retournements de situation en pagaille : la mass start a été folle

02:24
0
0