Commencer une poursuite avec 30 secondes d'avance, c'est un sacré avantage. Dominatrice sur le sprint vendredi, Tiril Eckhoff a parfaitement géré sa course ce samedi pour s'assurer le doublé malgré un 18/20. Rejointe dans le dernier tour sa compatriote Marta Roeiseland, Eckhoff l'a emporté au sprint. Lisa Hauser est 3e à 43 secondes. Première Française, Anaïs Chevalier-Bouchet est 5e, tandis que Julia Simon, partie 4e, a sombré avec 6 fautes au tir (15e, +2'21).
Il n'en fallait ni plus ni moins pour Eckhoff. Partie avec 30 secondes d'avance, elle a fait la course seule et a compté jusqu'à une minute d'avance à l'issue du premier tir, lorsque sa plus proche concurrente Hanna Oeberg est partie à la faute. La Norvégienne a ensuite lâché une balle sur le deuxième couché, puis une sur le deuxième debout. Elle a alors été rattrapée par une Marte Roeiseland des grands jours. Partie à 50 secondes de sa compatriote, la Norvégienne a signé un superbe 20/20, faisant craquer l'Autrichienne Lisa Hauser (3e, + 43") pour s'assurer la deuxième place. Elle n'a cependant jamais réussi à passer Eckhoff qui ne lui a laissé aucune chance sur le sprint final.

Eckhoff s'est offert un duel final.... et l'a remporté : le résumé de la poursuite

Oberhof
Scénario fou et entrée dans le club des reines : comment Julia Simon a conquis un succès mémorable
17/01/2021 À 17:46

Chevalier-Bouchet de 10e à 5e

La 18e victoire de la carrière d'Eckhoff est également une très bonne nouvelle pour elle au classement général puisqu'elle remonte à la deuxième place à égalité avec une Hanna Oeberg perdue au tir aujourd'hui (7e, 16/20). Les deux femmes sont à 43 points de Roeiseland, mais la dynamique est clairement du côté d'Eckhoff qui vient de signer 4 succès sur les 5 dernières courses.
Côté Français, la journée a été difficile sur le pas de tir (16 fautes). Impressionnante sur les skis, Julia Simon (15e, +2"21) a connu une énorme défaillance avec 6 fautes, alors qu'elle partait 4e à seulement 40 secondes de la tête. La bonne nouvelle est venue d'Anaïs Chevalier-Bouchet. Partie 10e à plus d'une minute, la Française a signé un 18/20 au tir. Au milieu d'un groupe de coureuses comprenant notamment Dorothea Wierer, revenue de la 30e place, Chevalier-Bouchet a réglé tout le monde pour prendre une superbe 5e place. Justine Braisaz est 11e, Anaïs Bescond est 20e. Il faudra ajuster la mire demain lors du relais mixte.

Anaïs Chevalier-Bouchet durant le sprint de Kontiolahti

Crédit: Getty Images

Oberhof
Une course pleine et un dernier tour plein de suspense : les Bleus ont gagné avec la manière
15/01/2021 À 16:00
Oberhof
Boe a fait douter les Bleus mais Jacquelin a tenu bon : l'arrivée en vidéo
15/01/2021 À 15:06