Première en jaune réussie pour Emilien Jacquelin. Pour sa première course dans la peau du leader de la Coupe du monde, le Français a pris la 2e place du sprint d’Oberhof disputé sous la neige et un vent violent. Malgré un 8/10, on a cru un temps qu’il allait remporter la victoire, la deuxième consécutive trois semaines après son récital de la mass-start du Grand-Bornand. Mais Alexander Loginov, auteur d’une faute de moins au tir, l’a finalement privé de ce bonheur, pour 6 secondes. Sturla Holm Laegreid (9/10) complète le podium à 15”.

Jacquelin : "Je me sens plus fort que l’an dernier, j’arrive à mieux gérer mes efforts"

Oberhof
"De loin mon meilleur début de saison" : A un mois des Jeux, Fillon Maillet est candidat
09/01/2022 À 16:41
Jacquelin vivra donc une deuxième journée avec le dossard jaune, dimanche, lors de la poursuite - le samedi sera dédié aux relais mixtes. Ce n’était pas gagné d’avance vu la pression induite par son nouveau statut et les conditions du jour particulièrement difficiles. Mais aucun de ces deux facteurs n’a fait craquer l’Isérois de 26 ans, resté fidèle à sa réputation de tireur rapide malgré les rafales.

"LeBron ? Le GOAT… Martin Fourcade !" : Jacquelin se prête au jeu des comparaisons NBA-biathlon

Parti avec le dossard 40, Jacquelin a fait une faute au couché puis une autre au debout. Détenteur du meilleur temps à la sortie du stade, il a su reprendre quelques secondes sur Laegreid dans la dernière boucle. Mais pas sur Loginov. Frustré d’avoir manqué sa toute dernière balle, le Russe a rapidement comblé ses 6" de retard pour aller chercher la 4e victoire de sa carrière, la 1re de l’hiver.

Le rouge en plus du jaune pour Jacquelin

Jacquelin accroît son avance au général. Elle grimpe de 2 à 16 points sur Quentin Fillon-Maillet. Auteur d’un 8/10, comme son compatriote, le Jurassien a dû se contenter de la 9e place à 29". Jacquelin fait également une excellente opération au classement du petit globe du sprint. Il en devient le nouveau leader, avec 19 points d’avance sur le Suédois Sebastian Samuelsson, seulement 14e ce vendredi (8/10).

"C’était plus une victoire face à moi-même" : Jacquelin raconte son grand jour au Grand-Bornand

Les autres Français ont fini beaucoup plus loin. Fabien Claude (7/10) est 23e, Simon Desthieux (7/10) 47e. Eric Perrot (74e avec 4 fautes) et Antonin Guigonnat (86e avec 6 fautes) ne disputeront pas la poursuite. Comme eux, les frères Boe n’ont pas été à la fête derrière la carabine. Trois erreurs ont été commises par Tarjei (7e place), cinq par Johannes (28e place). En revanche, les Norvégiens ont été les plus rapides sur la piste. Pour une fois, c’est l’aîné qui a devancé le cadet, pour 6". Et si Jacquelin n’a signé "que" le 6e temps, à 22", il était autrement plus efficace que les Boe lors de ses passages au pas de tir.
Oberhof
Simon et Chevalier-Bouchet au pied du podium, Roeiseland victorieuse
09/01/2022 À 14:33
Oberhof
Sale journée pour Jacquelin, victime d'une petite chute
09/01/2022 À 12:31