Les cadors sont déjà de sortie. Tarjei Boe a réalisé une démonstration de force dans le dernier tour de la mass start de Sjusjoen, ce dimanche, pour s’imposer lors de cette épreuve de pré-saison de référence, pour les Norvégiens (certains y jouent leur place en Coupe du monde) et les Français. Quentin Fillon Maillet, à 19/20 comme l’aîné des frères Boe, a coupé la ligne d’arrivée 7 secondes après lui.
En tête avant le dernier tir, Emilien Jacquelin prend une troisième place (+9") rassurante quant à son niveau de fondeur, excellent à l’approche de la "vraie" reprise, à Östersund (27-28 novembre). Le double champion du monde en titre de la poursuite, blessé à un poignet cet été, est en forme. C'est lui qui a décanté la bataille du jour, avant donc de flancher légèrement au moment de conclure avec sa carabine.
Östersund
Boe en demi-teinte, Bleus à l'affût… Quatre questions avant la première poursuite de la saison
04/12/2021 À 17:26

Laegreid encore juste sur les skis

Sturla Laegreid, un peu moins. Il a blanchi les vingt cibles face à lui mais n’a fait que 5e de cette course (+11"). Grand rival surprise de Johannes Boe l’an passé, il semble encore légèrement en retrait physiquement, sans que cela ne soit préoccupant. Quant à Johannes Boe, justement : le triple tenant du gros globe de cristal était absent en raison d’un "léger rhume", comme relaté par sa fédération, par l’intermédiaire du média norvégien VG.

Boe, Shiffrin, Pinturault, Kim... Les 10 stars attendues des JO de Pékin, à J-100

Chevalier confirme, Braisaz impressionne

Côté dames, sacré week-end pour Chloé Chevalier. Quatrième du sprint samedi, la Française de 26 ans a signé un 19/20 et a pris la deuxième place de la mass start, ce dimanche peu après midi, juste avant la joute masculine. Elle a échoué à 19 secondes d’une Ingrid Tandrevold parfaite sur le pas de tir. Karoline Erdal les a accompagnées sur le podium franco-norvégien d’une course qui mettait principalement aux prises des biathlètes de ces deux nations.
Julia Simon, au lendemain de son succès en sprint, s’est classée 7e à 45 secondes, avec quatre fautes. Justine Braisaz a quant à elle marqué les esprits sur les skis, survolant la concurrence dans ce domaine en cette épreuve de pré-saison, mais terminant au pied de la boîte en raison d’un tir moyen (17/20, 4e à 29").
Les deux têtes d’affiche du circuit que sont Marte Olsbu-Roeiseland (9e à 1'08" - 16/20) et Tiril Eckhoff (13e à 1'34" - 15/20) ont deux semaines pour parfaire leur condition avant le début de la Coupe du monde, en Suède. Pour les femmes comme pour les hommes, c’est un individuel qui lancera la saison.

D'Eckhoff au duo infernal Boe-Laegreid: la saison biathlon était norvégienne

Östersund
La maîtrise norvégienne
04/12/2021 À 17:11
Östersund
Il avait (peut-être) la victoire au bout de sa carabine : le dernier tir frustrant de Fillon Maillet
02/12/2021 À 17:07