C’est une première de choix, pour Franziska Preuss. La jeune Allemande (24 ans), s’est imposée devant un public acquis à sa cause, ce dimanche à Ruhpolding, lors de la mass start. Elle a décroché le premier succès individuel de sa carrière en Coupe du monde grâce à un 20/20 au tir, à l’issue d’une course où les favorites n’ont pas brillé.
Sortie du pas de tir avec 5 secondes d’avance sur Ingrid Tandrevold (20/20) avant le dernier tour, Preuss a vu la Norvégienne fondre sur elle… mais a réussi à la battre au sprint. Paulina Fialkova, troisième du classement général, a réalisé une bonne opération, en montant sur le podium (19/20, 3e, à 15"), loin devant les deux biathlètes qui la devancent dans la course au gros globe : Lisa Vittozzi (18/20, 11e) et Dorothea Wierer (17/20, 19e).
Ruhpolding
Boe, et maintenant la chasse au record ?
20/01/2019 À 18:17
Un départ canon d’Anastasia Kuzmina avait lancé cette mass start sur des bases élevées. Kuzmina, donc, mais aussi Kaisa Makarainen, ont pris quelques mètres d’avance dès le premier tour… mais leur défaillance au tir a vite ruiné leurs ambitions. La Slovaque (4 fautes) a terminé 14e, la Finlandaise (6 fautes), 27e.

De petites Bleues après un samedi joyeux

Du côté du contingent français, ce n'est pas beaucoup mieux, au lendemain d'une journée faste. Anaïs Bescond (18/20) prend la 9e place, Julia Simon (18/20), la 16e, Justine Braisaz (16/20), la 21e et Anaïs Chevalier (18/20), la 29e... juste devant une Laura Dahlmeier très loin de son meilleur niveau (14/20, 30e).
Au classement général, cette course étonnante resserre encore un peu plus la lutte pour le dossard jaune. Dorothea Wierer garde la tête, mais avec seulement 18 points d'avance sur sa compatriote, Lisa Vittozzi, et 49 sur la Slovaque Paulina Fialkova.
Ruhpolding
Fillon Maillet remonté contre Eberhard : "Il me pousse avec son bras"
20/01/2019 À 16:45