Getty Images

Carton plein pour Fourcade, les Bleus encore à la fête

Carton plein pour Fourcade, les Bleus encore à la fête

Le 19/01/2020 à 15:05Mis à jour Le 19/01/2020 à 15:33

RUHPOLDING - Martin Fourcade est irrésistible. Le Français a écrasé la poursuite, dimanche, et signé sa cinquième victoire de la saison en individuel. Auteur d'un 20/20 au tir, le Catalan a bouclé un week-end parfait en Allemagne et conforté son avance au général. Quentin Fillon Maillet a pris la 2e place, Simon Desthieux, 4e, a manqué d'offrir un triplé aux Bleus pour un centième.

Une poursuite aux airs de mass start sur un rythme de Marseillaise. La poursuite de Ruhpolding a accouché d'un nouveau doublé français avec la 81e victoire en carrière de Martin Fourcade (20/20), devant son coéquipier Quentin Fillon Maillet (19/20). Aérien au tir et sur les skis, le Catalan a accentué son avance au classement général de la Coupe du monde en l'absence de Johannes Boe.

Simon Desthieux a été tout proche de convertir ce doublé en triplé, mais c'est finalement le géant norvégien Velte Christiansen qui a complété le podium après un sprint d'excellente facture. Emilien Jacquelin a également été convié à la cérémonie des fleurs grâce à sa 6e place. Antonin Guigonnat, 8e, a permis aux Bleus de placer cinq représentants dans le Top 8.

Desthieux a raté la boite pour des miettes

Quand la Norvège n'est plus là, les Français dansent, à commencer par Martin Fourcade et Quentin Fillon Maillet. Déjà auteur d'un doublé lors du sprint, le duo tricolore a maîtrisé sa course dès les premiers hectomètres. Se passant le relais comme deux équipiers, ils ont mené la course avec un écart qui n'a cessé de grandir jusqu'au premier tir debout. Moment qu'a choisi le quintuple champion olympique pour poser son tir et faire faux-bond à son pote Quentin, parti sur l'anneau de pénalité en voulant mettre la pression à celui qui le prive encore une fois d'une victoire.

Grâce à son adresse irréprochable face aux cibles (20/20), Martin Fourcade n'avait plus qu'à contrôler tandis qu'une bataille pour la dernière marche du podium était en cours à une quarantaine de secondes de lui. Simon Desthieux, Benedikt Doll et Velte Christiansen ont formé le groupe de chasse durant toute la course pour finalement jouer la 3e place au terme d'un sprint dantesque. Mais la logique a été respectée et c'est bien le colosse scandinave, meilleur finisseur du circuit, qui a jeté son ski devant le Français.

Les Bleus toujours dans le coup

Avec une 4e victoire en quatre courses, Martin Fourcade a engrangé le maximum de points pour prendre de la distance avec son principal rival au classement du gros globe de cristal, Johannes Boe. Mais le Norvégien ne devrait pas tarder à rechausser les skis, au plus tard aux Mondiaux d'Anterselva (ITA) du 13 au 23 février.

Le duel épique est donc attendu. Pourtant, le principal rival de l'ogre catalan n'est autre que son compatriote Quentin Fillon Maillet qui, grâce à sa 2e place sur la poursuite, a subtilisé la position de dauphin au général à SImon Desthieux, qui rétrograde donc en 3e place. Et la suite de l'escadron tricolore n'est pas loin du tout. Emilien Jacquelin a réussi une course exceptionnel sur les skis en établissant le meilleur temps de glisse pour terminer à la 6e place malgré trois fautes au tir.

Antonin Guigonnat s'est enfin réveillé, après un début de saison raté, et s'est classé 8e. Fabien Claude a fermé la marche bleu-blanc-rouge en finissant à une belle 15e place après avoir tourné trois fois sur l'anneau de pénalité. Plus que jamais, les Français sont en forme et s'avancent vers les championnats du monde avec une confiance à bloc.