Getty Images

MMA: Khabib Nurmagomedov accueilli en héros au Daguestan

Nurmagomedov justifie la bagarre : "Les aigles ne s'assoient pas dans une cage"
Par AFP

Le 09/10/2018 à 15:38Mis à jour Le 09/10/2018 à 17:49

MMA - Vainqueur de l'Irlandais Conor McGregor après un combat terminé en bagarre générale, le Russe Khabib Nurmagomedov, champion UFC des poids légers, a été accueilli en héros ce mardi au Daguestan. L'occasion pour lui de revenir sur les évènements de ce combat hors-normes.

Un triomphe. Le Russe Khabib Nurmagomedov, champion UFC des poids légers, a été accueilli en héros lundi soir par ses supporters au Daghestan après sa victoire contre la star des Arts Martiaux Mixtes (MMA), l'Irlandais Conor McGregor, combat qui s'est terminé en bagarre générale.

"Khabib ! Khabib !", ont scandé des milliers de supporters du champion réunis dans un stade de la ville de Kaspiisk, près de la capitale de cette république russe du Caucase. "Merci mes frères", a répondu Khabib Nurmagomedov, présent aux côtés de son père sur une tribune installée au milieu du stade.

Nurmagomedov, né au Daguestan, défendait son titre samedi soir à Las Vegas face à McGregor, de retour dans l'octogone après deux ans d'absence. Cette victoire a été entachée par une bagarre générale à la fin du combat. Suite à ce qu'il estimait être une provocation, le Russe s'est jeté hors du ring pour en venir aux mains avec des proches de McGregor.

"Certains disent que j'ai fait ce qu'il fallait, d'autres que j'ai mal agi. Moi je vais vous dire ceci : les aigles ne s'assoient pas dans une cage. Je le lui ai montré [à Conor McGregor], à lui et son équipe", a-t-il lancé devant la foule en liesse.

Il tenait à la main la ceinture qu'il n'a pu enfiler samedi soir à cause de cet incident. La présentation de la ceinture a été suivie d'une danse traditionnelle et d'un feu d'artifice. Entre 10 et 20.000 personnes étaient présentes dans le stade où avait été déployé un important dispositif de sécurité. "Tout le monde soutenait Khabib avec beaucoup d'émotion. Même les grands-parents ont regardé le combat", a affirmé à l'AFP Magomed Magomedov, un supporter venu acclamer son champion.

0
0