Après 2000, 2004 et 2012 et l'épopée de Tony Estanguet, l'équipe de France a décroché un nouveau titre en canoë monoplace (C1). Ce mardi, lors du slalom, c'est Denis Gargaud-Chanut qui s'est paré d'or et a offert au clan tricolore une quatrième médaille, la deuxième du plus beau métal au Brésil après celle obtenue par les cavaliers lors du concours complet par équipes un peu plus tôt dans la journée.
En finale, le Marseillais de 29 ans a flirté avec la perfection. Et il n'y a pas eu de discussion possible. Après de très belles qualifications, après s'être montré très intelligent au moment de solder sa demi-finale (3e temps), il a volé sur l'eau pour conclure une journée un peu folle. Personne n'a été capable d'aller plus vite que son chrono (94"17). Le Slovaque Matej Benus (95"02) et le Japonais Takuya Haneda (97"44) ont dû se contenter des deuxième et troisième places. Dernier à s’élancer, Sideris Tasiadis s’est écroulé. Pénalisé de deux secondes, l’Allemand, dauphin d'Estanguet à Londres il y a quatre ans, a conclu sa finale au cinquième rang (97"90).
Rio 2016
Henze, le sélectionneur allemand, décède à Rio
15/08/2016 À 20:02
Ce nouveau triomphe tricolore en C1, le quatrième lors des cinq derniers épisodes olympiques, permet de perpétuer cette tradition française. Souvent dans l'ombre de son aîné, Gargaud-Chanut a dû apprécier les félicitations de Tony Estanguet, présent au bord du plan d'eau de Deodoro ce mardi. C'est d'ailleurs qui lui a remis sa médaille sur le podium. En 2012, le maître palois avait hérité du seul ticket pour représenter la France. Ce mardi, c'est au tour du triple champion du monde d'entrer dans la lumière et d'entonner sa Marseillaise. Il ne l'a pas volée.
Rio 2016
Klauss-Péché, un duo en bronze
11/08/2016 À 17:41
Rio 2016
Kayak : Clarke s'impose en K1, Combot termine à la 8e place
10/08/2016 À 19:32