Reuters

L'ABC du combiné nordique

L'ABC du combiné nordique
Par Eurosport

Le 05/02/2014 à 15:36Mis à jour Le 12/02/2014 à 01:31

Technique pour le saut, endurance pour le ski de fond, le combiné nordique est une discipline hors norme qui s'est imposée depuis 1924 sur la scène des Jeux Olympiques. Avec trois épreuves, deux individuelles et une par équipes.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Historique

Le combiné nordique, association de saut à skis et de ski de fond, est apparu en Norvège il y a plus 5000 ans et s'est imposé sur la scène sportive dès la fin du XIXe siècle lors du festival de ski de Holmenhokken en 1892.

La discipline, qui demande respectivement une parfaite maîtrise technique pour la saut, une endurance et résistance hors norme pour le ski de fond, est présente en individuel aux Jeux olympiques d'hiver depuis la première édition à Chamonix en 1924. L'épreuve par équipe a fait son apparition en 1988 à Calgary et le sprint en 2002 à Salt Lake City. Aucune règle n'interdit aux femmes de participer mais aucune n'a, à ce jour, déjà pris part à une épreuve de Coupe du monde ou aux Jeux olympiques.

Compétitons

Trois épreuves différentes de combiné nordique sont au programme des Jeux Olympiques de Sotchi : le Gundersen, le sprint et l'épreuve par équipe. Le principe de chaque discipline est le même : un concours de sauts à skis, notés en fonction du style et de la longueur, qui définit l'ordre de départ et les écarts de la course de ski de fond. L'athlète occupant la première place du classement de sauts s'élance en premier, et les autres s'élancent ensuite dans l'ordre fixé selon le tableau de Gundersen.

  • L'individuel "Normal Hill" (petit tremplin)

Chaque athlète effectue deux sauts sur un tremplin de 90 mètres et s'aligne par la suite pour 10 km de ski de fond.

  • L'individuel "LargeHill" (grand tremplin)

Chaque athlète effectue deux sauts sur un tremplin de 120 mètres et s'aligne par la suite pour 10 km de ski de fond.

  • Par équipe :

Chaque équipe comprend quatre athlètes qui effectuent chacun deux sauts sur le tremplin de 90 mètres. Le score de l'équipe correspond au total des points pour les huit sauts. Comme pour les épreuves individuelles, on détermine les temps de départ dans un ordre fixé selon le tableau de Gundersen. Les mêmes concurrents prennent part à un relais de ski de fond de 4x5 km.

Médailles de Vancouver 2010 :

Petit Tremplin (Gundersen 10km): Or: Jason Lamy-Chappuis (FRA), Argent: Johnny Spillane (EU), Bronze: Alessandro Pittin (ITA)

Grand Tremplin (Gundersen 10 km): Or: Bill Demong (EU), Argent: Johnny Spillane (EU), Bronze: Bernhard Gruber (AUT)

Par équipes (Gundersen 4x5 km): Or: Autriche (Bernhard Gruber, David Kreiner, Felix Gottwald, Mario Stecher), Argent: Etats-Unis (Brett Camerota, Todd Lodwick, Johnny Spillane, Bill Demong), Bronze: Allemagne (Johannes Rydzek, Tino Edelmann, Eric Frenzel, Bjoern Kircheisen)

nordic combined vancouver 2010 lamy chappuis

nordic combined vancouver 2010 lamy chappuis

0
0