Eurosport

"J'arriverai en forme aux JO" : Lamy-Chappuis entame sa course contre la montre vers Pyeongchang

"J'arriverai en forme aux JO" : Lamy-Chappuis entame sa course contre la montre vers Pyeongchang
Par AFP

Le 15/12/2017 à 16:38Mis à jour Le 15/12/2017 à 16:41

JEUX OLYMPIQUES - Blessé et arrêté jusqu'à la mi-janvier, Jason Lamy-Chappuis reste confiant quant à sa présence à Pyeongchang. Le champion olympique de combiné nordique est convaincu d'y arriver "en forme".

La course contre la montre vers Pyeongchang est enclenchée pour Jason Lamy-Chappuis. Blessé et arrêté jusqu'à mi-janvier, le champion olympique 2010 de combiné nordique estime qu'il aura le temps de revenir au meilleur de sa forme pour les JO en février en Corée du Sud : "Cet accident ne change rien, j'arriverai en forme aux Jeux Olympiques."

Lamy-Chappuis s'est donné une micro-fissure osseuse au genou à la réception d'un saut aux essais avant même la première épreuve de coupe du monde en novembre en Finlande. Il a néanmoins participé aux deux premiers week-end de compétition, avant d'être arrêté par la douleur.

"Je pars dans l'inconnu"

Aux Jeux, son ambition est avant tout de ramener une médaille au relais avec l'équipe de France: "On sait qu'on peut le faire, on l'a fait en coupe du monde", avec une troisième place début décembre à Lillehammer, a également rappelé le Jurassien de 31 ans dans un entretien par téléphone avec l'AFP.

"En individuel, je pars dans l'inconnu mais j'en saurai plus après la reprise en janvier. Et c'est une course d'un jour, si tout s'emboîte bien ce jour là, tout est possible", dit l'homme qui avait dominé sa discipline avant de prendre une pause de deux ans pour préparer un diplôme de pilote de ligne.

Jason Lamy-Chappuis

Jason Lamy-ChappuisEurosport

Jérôme Laheurte, l'entraîneur de l'équipe de France, se veut prudent : "Ce sera tendu pour revenir à temps, et il n'aura aucun pression pour une médaille individuelle, mais vu son niveau à ski, il ne faut jamais l'enterrer. Et pour le relais, son finish sur les skis est un atout dont on ne peut pas se passer".

Après dix jours de soins à l'INSEP à Paris et un gros travail avec les kinés, le skieur assure qu'il va "de mieux en mieux". "J'ai passé dix jours à faire de la cryothérapie et je n'ai plus de douleurs".

Quatre semaines sans sauter

De retour dans le Jura ce week-end, Jason Lamy-Chappuis espère reprendre le ski de fond dès le début de semaine prochaine, si les médecins lui donnent le feu vert. "Je serai resté quatre semaines sans sauter, et je pense reprendre pour l'étape de coupe du monde de Val di Fiemme", en Italie (12-14 janvier), dit-il.

Si tout va bien, il participera le week-end suivant à l'étape de la Chaux Neuve, en France, avant de partir en stage pré-olympique avec l'équipe de France. De retour sur le circuit après ses deux ans d'arrêt, Jason Lamy-Chappuis a manqué ses premiers rendez-vous. Tout de suite au niveau à ski de fond, il a en revanche était loin des meilleurs sur les sauts.

"La blessure explique en partie mes mauvais résultats en saut du début de saison, je n'avais pas la sérénité, j'essayais de ne pas me faire mal à la réception, mais j'avais mal à chaque impact. Début janvier, je vais pouvoir faire du tremplin tranquille pendant une semaine à l'entraînement", se réjouit-Lamy-Chappuis, certain de retrouver alors ses sensations, pour se mettre à rêver d'un incroyable retour olympique.

Jason Lamy-Chappuis

Jason Lamy-ChappuisEurosport

0
0