Avec deux victoires et une 3e place, le leader de l'équipe de France est l'homme fort du début de saison. Vainqueur samedi, il n'a été devancé dimanche que par l'Allemand Tino Edelmann et le Finlandais Anssi Koivuranta, N.1 mondial la saison dernière. Lamy-Chappuis a de nouveau confirmé qu'il n'était pas qu'un redoutable sauteur à skis: alors qu'il avait pris la troisième place du concours de saut à skis, il a fait jeu égal avec les meilleurs dans l'exercice sur le 10 km de ski de fond.
Le Jurassien, né aux Etats-Unis d'une mère américaine et d'un père français, a décroché son 23e podium sur le circuit mondial au bout d'une dernière ligne droite rageuse, devançant l'Américain Johnny Spillane, ancien champion du monde. A deux mois des jeux Olympiques 2010, Lamy-Chappuis, double médaillé de bronze des derniers Championnats du monde, domine le classement mondial avec 51 points d'avance sur Edelmann.
"Je me sens bien en saut, les jambes sont là, j'emmagasine un maximum de confiance pour Vancouver, qui reste mon grand objectif, avec un médaille", expliquait-il samedi à l'AFP. Un autre Français, François Braud, s'est mis en évidence avec la 7e place. Lamy-Chappuis, 23 ans, espérait poursuivre sa moisson le week-end prochain à Harrachov, en République tchèque, mais cette étape a été annulée et ne sera pas remplacée. Une épreuve pourrait être toutefois reprogrammée le 15 ou le 16 décembre, toujours à Harrachov, en fonction des conditions d'enneigement.
Lillehammer
Lamy-Chappuis en forme olympique
05/12/2009 À 13:40
Lillehammer
Lamy-Chappuis 3e
06/12/2009 À 11:55
Pékin 2022
Seule au monde (ou presque), la Norvège sacrée championne olympique par équipe du combiné nordique
17/02/2022 À 12:13