On attendait un Néerlandais, on en a eu un mais pas celui auquel on pensait. Parti en tête à plus de 50km de l’arrivée, Dylan Van Baarle a réussi un énorme numéro en solitaire pour s’offrir l’édition 2021 d’A Travers la Flandre, la première classique de sa carrière. Il succède au palmarès à son compatriote Mathieu Van der Poel, victime d’une grosse défaillance à 34km de l’arrivée. Toujours aux avant-postes mais piégé comme tous les autres, Christophe Laporte (Cofidis) prend lui la 2e place, juste devant Tim Merlier (Alpecin-Fenix).

Alaphilippe dépassé, Van der Poel défaillant

A Travers la Flandre
Van der Poel, des défaillances qui posent question
31/03/2021 À 17:48
A force de ne pas passer loin, il était évident que Dylan Van Baarle finirait bien par enfin claquer une classique pavée. Sixième du Ronde en 2016, 4e l’année suivante, le Néerlandais est une valeur sûre des Flandriennes, à l’image des ses résultats récents (7e du GP E3, 8e de Gand-Wevelgem), et un homme à ne pas sous-estimer. Ses adversaires auraient dû s’en souvenir lorsque le Néerlandais est sorti en solitaire dans le Berg Ten Houte, à 52km de l’arrivée, mais personne n’a pris sa roue. Sans doute estimaient-il qu’il était trop tôt. Sans doute, surtout, avaient-ils besoin de respirer avant un début de course complètement fou (près de 50/h de moyenne sur les deux premières heures !).
Quelques instants auparavant, le Taaienberg avait déjà procédé à une première sélection qui avait mis à mal bon nombre d’outsiders, à commencer par les Français Arnaud Démare (Groupama-FDJ), Anthony Turgis (Total Direct-Energie) et surtout Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step). Le champion du monde n’a jamais semblé dans l’allure à quatre jours du Ronde, malgré une attaque désespérée dans le Knokteberg-Trieu pour tenter de revenir sur l’avant. Il n’aura réussi à reprendre qu’un Mathieu Van der Poel une nouvelle fois victime d’une incroyable défaillance à 34km de l’arrivée, après avoir été le premier à bouger, juste avant l’attaque décisive de Van Baarle. Complètement à l’arrêt, le champion des Pays-Bas s’est ensuite sacrifié pour permettre le retour du peloton principal et de son sprinteur Tim Merlier. En vain.

Alaphilippe a un compte à régler avec le Ronde

Van Baarle, l’habitué des offensives de loin

Parti au bon moment, Van Baarle a très vite pris 30’’ d’avance sur ses poursuivants, un écart qui ne bougera finalement plus jamais. Le groupe de chasse qui s’est formé dans le Knokteberg-Trieu avait pourtant fière allure avec Jasper Stuyven (Trek-Segafredo), Christophe Laporte (Cofidis), Greg Van Avermaet (AG2R Citroen) Florian Sénéchal (Deceuninck-Quick Step) ou encore un Warren Barguil (Arkéa-Samsic) bluffant pour sa première classique pavée. Mais les huit hommes du groupe ont été incapables de s’entendre véritablement et ont même fini par être repris par le peloton dans le dernier kilomètre, à l’exception de Christophe Laporte. Le Français de la Cofidis a attaqué à 700m de la ligne pour résister de justesse au retour de Tim Merlier (Alpecin-Fenix, 3e) et du peloton. Sa 2e place lui laissera sans doute des regrets mais elle confirme qu’il faudra compter sur le Varois pour le Ronde. Anthony Turgis (8e) et Florian Sénéchal (9e) sont également dans le top 10.
Habitué des offensives de loin sur les classiques pavées, à l’image de ce qu’il avait réalisé sur le Tour des Flandres en 2016, Van Baarle a lui parfaitement géré son affaire pour s’offrir le cinquième succès de sa carrière, sa toute première classique depuis son passage chez les professionnels en 2014. A 28 ans, le Néerlandais – qui fait figure depuis plusieurs années d’outsider – vient sans doute de changer de dimension, à quatre jours du Tour des Flandres. Même s’il n’y a eu que quatre doublés A Travers la Flandre-Ronde dans l’histoire, ses adversaires sont prévenus : cette fois, il ne faudra pas le laisser sortir de loin.
A Travers la Flandre
Un raid de 50 km pour un numéro fantastique : Revivez la victoire de Van Baarle
31/03/2021 À 16:18
A Travers la Flandre
Un numéro en solitaire pour une première victoire sur une classique : Van Baarle a fait le show
31/03/2021 À 14:39