Getty Images

Van der Poel, tube du printemps

Van der Poel, tube du printemps

Le 22/04/2019 à 10:28Mis à jour Le 22/04/2019 à 10:32

AMSTEL GOLD RACE - En s'adjugeant la plus belle victoire de sa carrière, Mathieu van der Poel a tout à la fois surpris une nouvelle fois son monde et conclu un printemps exceptionnel. En cinq semaines et demie, le prodige néerlandais s'est fait un nom et une place parmi le gotha mondial.

"C'est difficile à croire et ça va encore durer quelques heures". Mathieu van der Poel n'est pas différent de ceux qui ont pu suivre son succès sur l'Amstel Gold Race, dimanche. Lui non plus ne comprend pas comment il a pu renverser Julian Alaphilippe et Jakob Fuglsang pour mettre un point d'exclamation parfait à un printemps sur route phénoménal.

Vidéo - Van der Poel : "C'est difficile à croire et ça va durer encore quelques heures"

00:54

Au départ de l'Amstel, le Néerlandais avait émis le souhait d'une bagarre précoce. Voyant que ses adversaires ne bougeaient pas, il s'est rappelé qu'on n'était jamais mieux servi que par soi-même en attaquant à 43 kilomètres de l'arrivée. Un pétard mouillé qui a bien failli lui coûter cher. "Ils ont attaqué dans le mont suivant mon attaque, j'étais à bloc donc je ne pouvais pas suivre, a-t-il rappelé après sa victoire. Je suis resté dans le groupe des poursuivants, je sentais que mes jambes allaient de mieux en mieux".

"A 300m de la ligne, je me suis rendu compte que la victoire était possible"

Mathieu van der Poel s'est en effet refait une santé, petit à petit mais il pensait avoir laissé passer sa chance. "Quand je passe au sommet du Cauberg à une minute de la tête, je pense que c'est fini. La seule chose que j'espérais, c'est qu'ils se regardent", a-t-il expliqué. Prémonitoire. Dans le final, Van der Poel se dit seulement que "c'est incroyable de sprinter pour la victoire." Il aura même la joie immense de le remporter, ce sprint. "C'est seulement à 300 mètres de la ligne que je me suis rendu compte que c'était possible de gagner", assurait-il, presque choqué par ce scénario.

Vidéo - Donné pour battu, van der Poel a remporté un sprint de folie pour dégoûter Alaphilippe

03:00

La sixième de la saison mais surtout la quatrième, déjà, sur les courses d'un jour. Sur les classiques ou semi-classiques, le bilan du Champion du monde de cyclo-cross est tout simplement ahurissant. Entre Nokere Koerse, fin mars, et l'Amstel Gold Race dimanche, il en a disputé sept pour… quatre victoires, deux quatrième places et un seul abandon ! Au niveau World Tour, il n'a encore jamais terminé au-delà de la 4e place alors qu'il a découvert ce niveau à Gand-Wevelgem il y a un mois.

Un mois dans les étoiles

Mieux, il a brillé là où on pouvait l'attendre, mais aussi là où on doutait encore de ses capacités. On pense évidemment au Tour des Flandres achevé au pied du podium. Et cette question en suspens : que ce serait-il passé s'il n'avait pas chuté et dû s'infliger une poursuite au moment où la course était déjà lancée ?

Si l'émotion de Philippe Gilbert à Roubaix est l'une des images de ce début de saison, si Alaphilippe en est sans doute le grand bonhomme, Mathieu van der Poel en a été la sensation. Sans cesse comparer à son meilleur ennemi dans les sous-bois, Wout Van Aert, le Néerlandais a totalement éclipsé ce dernier.

Van Aert éclipsé, Van der Poel a brillé de mille feux pendant ce printemps. Arrivé sur la pointe des pieds, il a obtenu rapidement le statut d'outsider voire de favori selon certains, Tom Boonen en tête, sur le Tour des Flandres. Finalement, son succès à l'Amstel n'aurait surpris personne sans ce scénario incroyable. C'est peut-être là son plus grand accomplissement. S'être fait une place parmi les meilleurs coureurs du monde. Il n'a d'ailleurs pas fallu longtemps aux grosses écuries pour lui faire les yeux doux et "MVDP" de répondre que celles-ci allaient devoir attendre 2023 et la fin de son contrat chez Corendon-Circus. Brillant et loyal, Mathieu van der Poel a tout pour plaire.

Mathieu van der Poel vainqueur de l'Amstel Gold Race 2019

Mathieu van der Poel vainqueur de l'Amstel Gold Race 2019Getty Images

0
0