Eurosport

Deceuninck en force sur ses terres

Deceuninck en force sur ses terres
Par AFP

Le 11/08/2019 à 18:27Mis à jour Le 11/08/2019 à 18:28

BINCKBANK TOUR - A domicile, l'équipe Deceuninck part en favori pour cette nouvelle édition du Binckbank Tour qui démarre lundi à Beveren. Avec Philippe Gilbert, Zdenek Stybar et Bob Jungels, l'équipe belge est ultra-armée.

Deceuninck en équipe à battre : avec Philippe Gilbert, Zdenek Stybar et Bob Jungels, la formation belge débarque avec son armada flandrienne sur le Binckbank Tour qui s'élance à partir de lundi de Beveren en Flandre-Orientale. Le directeur sportif de Deceuninck Tom Steels a annoncé la couleur: "C'est une course qui nous convient, et avec Philippe, Bob et 'Styby', nous avons trois coureurs qui peuvent avoir leur mot à dire au classement général."

Son coureur tchèque est du même avis: "C'est une des courses avec une configuration que je peux gagner et que j'ai déjà gagnée en 2013", souligne Stybar, qui se dit "prêt à se frotter aux meilleurs coureurs".

La victoire finale dans cette épreuve, l'ex-Tour du Bénélux, fuit depuis 2016 la formation de Patrick Lefevere qui a mis les moyens cette année au départ avec, en plus de Stybar, Philippe Gilbert, vainqueur de Paris-Roubaix en avril, et Bob Jungels, auteur d'une campagne flandrienne convaincante avec une victoire sur Kuurne-Bruxelles-Kuurne en mars. Le tenant du titre slovène Matej Mohoric absent, Tim Wellens, double vainqueur du Binckbank Tour, sera l'homme à surveiller pour Deceuninck. D'autant que le leader de Lotto, l'équipe belge rivale, s'est montré très en jambes sur les routes du Tour de France en juillet.

Mini ardennaise et mini Tour des Flandres au programme

Pour l'emporter, il ne faudra pas se faire piéger dans la 4e étape jeudi: une mini classique ardennaise avec triple ascension de la côte de Saint-Roch (1,1 km à 11,5% de pente moyenne), un passage obligé de Liège-Bastogne-Liège. Même si la décision devrait se faire dans l'ultime étape dimanche qui a des allures de Tour des Flandres avec au programme le mur de Grammont --deux fois-- et le Bosberg --trois fois--, deux monts flandriens incontournables du "Ronde".

Pour se mettre en bouche, la première étape dans le plat pays lundi, 167,7 km entre Beveren et Hulst, paraît promise aux sprinteurs. Avec des Dylan Groenewegen, Sam Bennett et Arnaud Démare avides de victoire après avoir été battus par l'Italien Elia Viviani au Championnat d'Europe à Alkmaar dimanche.

Le parcours du Binckbank Tour:

  • Lundi 12 août - 1re étape: Beveren - Hulst (Belgique), 167,7 km
  • Mardi 13 août - 2e étape: Blankenberghe - Ardooie (Belgique), 167,9 km
  • Mercredi 14 août - 3e étape: Aalter - Aalter (Belgique), 137,8 km
  • Jeudi 15 août - 4e étape: Houffalize - Houffalize (Belgique), 96,2 km
  • Vendredi 16 août - 5e étape: Riemst (Belgique) - Venray (Pays-Bas), 184,9 km
  • Samedi 17 août - 6e étape: La Haye - La Haye (contre-la-montre), 8,35 km
  • Dimanche 18 août - 7e étape: Leeuw-Saint-Pierre - Grammont (Belgique), 178,6 km

0
0