Romain Bardet (AG2R La Mondiale), 6e de l'étape vendredi vers Valmorel : "C'était une montée roulante et c'est monté très vite. Il fallait être bien placé. Dan Martin était très fort. Quand Geraint Thomas y est allé, j'ai un peu explosé en vol mais je suis encore en rodage. J'ai eu besoin de souffler un petit moment. On alternait grand plateau - petit plateau. Thomas est redoutable sur ce genre de montée. Dans les deux dernières étapes, ce seront des enchaînements de cols. Ce sera différent, je pense."

Martin vainqueur en solo, Bardet lâché par Thomas : revivez le final de la 5e étape

Critérium du Dauphiné
Bardet, Monsieur régularité
11/06/2018 À 09:25