L’homme du jour s’appelait Davide Formolo (UAE Emirates) lors de cette troisième étape du Critérium du Dauphiné, qui reliait Corenc à Saint-Martin-de-Belleville vendredi. Lancé dans un numéro de soliste à plus de 60km de l’arrivée, le coureur italien a fait le spectacle pendant que les favoris, eux, ont soigneusement évité de se livrer. Reste que Primoz Roglic (Jumbo-Visma) a profité des bonifications pour conforter son avance en tête du général. Et que Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) a une nouvelle fois terminé juste derrière lui (3e).

Critérium du Dauphiné
Formolo en solo, Roglic creuse, Bernal coince
14/08/2020 À 14:16

Alors même qu'Egan Bernal (Ineos) montrait des signes de faiblesse et lâchait du terrain sur ses adversaires directs, le Franc-Comtois s'est donc encore arraché pour limiter la casse derrière l'indomptable Slovène. Et il n'était cependant pas au mieux. "Je n'étais pas terrible aujourd'hui, alors qu'hier j'avais de super sensations, a ainsi avoué le troisième du Tour de France 2014. J'ai pas mal souffert de la chaleur, je suis donc content de cette troisième place. Il n'y avait pas grand-chose à faire de plus, ça roulait très vite".

Pinot : "On peut avoir un week-end animé"

Le tracé de vendredi - avec notamment l’ascension du col de la Madeleine - aurait pu permettre aux plus audacieux de bousculer la Jumbo-Visma. Mais Pinot et les autres n’avaient visiblement pas les jambes pour. De quoi s’inquiéter pour le Français ? Loin s’en faut. A moins de trois semaines du Tour de France, l’état de forme de l’intéressé est particulièrement scruté. Capable de faire mal jeudi, Pinot a confirmé sa montée en puissance malgré son impasse sur le Tour de l’Ain. Vendredi, il a réussi à faire mieux que limiter la casse en décrochant une troisième place malgré une course éprouvante à titre personnel. C’est presque tout autant rassurant.

Formolo a tenu bon jusqu'au bout : l'arrivée de l'Italien en vidéo

Reste désormais à voir si les jambes suivront lors de deux dernières étapes, qui s’annoncent mouvementées. "Je pense qu'on peut avoir un week-end animé, les deux prochaines étapes sont bien dessinées, ceux qui veulent renverser le classement général vont tenter quelque chose. C'est mon cas bien sûr, mais pour ça il faut avoir des jambes". Au-delà du classement général, c’est bien tout l’enjeu de ce final pour le Français.

Critérium du Dauphiné
"Pinot a un petit défaut : il a encore du mal à gérer ses temps faibles"
17/08/2020 À 16:02
Critérium du Dauphiné
Fritsch : "Je prends Froome sur le Tour à la place de Brailsford"
17/08/2020 À 14:43