Son accident avait provoqué l'émoi dans le monde du sport, mais pas seulement. Violemment blessé sur le Tour de Lombardie, Remco Evenepoel commence peu à peu à voir le bout du tunnel. Plus de six mois après son violent écart dans la descente du Mur de Sormano, le prodige belge a retrouvé la route.

Autorisé à reprendre les entraînements sur le vélo depuis une grosse dizaine de jours, le coureur de 20 ans a donc regoûté aux joies d'une sortie en extérieur. Et le prodige n'a pas boudé son plaisir, comme il l'a expliqué dans une vidéo publiée sur son compte Twitter. "Aujourd'hui, je peux enfin rouler à l'extérieur. J'ai fait un petit entraînement sur route ce matin (ndlr, vendredi 19 février), mais maintenant il est temps de sortir et je suis super excité. Depuis hier, depuis la veille, j'attendais ce moment avec impatience."

Paris - Nice
Gaudu : "Me voir gagner Paris-Nice, c’est un peu too much"
IL Y A 8 HEURES

Et tout a visiblement roulé pour le jeune Belge qui n'a pas perdu sa lucidité au moment d'évoquer ses sensations. "Ça s'est bien passé, je suis content, je n'ai pas ressenti de gêne", a-t-il expliqué au Het Laatste Nieuws. "Pour l'instant, je dois le faire étape par étape et, en fonction de mes progrès, nous déciderons de mon futur programme. Mais l'essentiel est que je progresse."

Patience, le maître-mot pour un retour au haut niveau

Car si le retour aussi rapide de Evenepoel est une excellente nouvelle pour le cyclisme belge et l'équipe de Julian Alaphilippe, le staff médical de la Deceuninck se montre, lui, très prudent et mesuré. "Nous sommes heureux que Remco puisse reprendre l'entraînement et planifier son début de saison, mais nous devons procéder avec prudence", a temporisé Phil Jansen, le médecin de l'équipe. "Ce sera un long chemin avant qu'il ne soit au départ d'une course, mais cela va maintenant dans la bonne direction." Conscient du potentiel, mais aussi de la récupération de son coureur, l'équipe de Patrick Lefevere ne veut pas griller les étapes pour le natif de Schepdael.

Alors qu'il devrait s'aligner en mai sur le Tour d'Italie (du 8 au 30 mai prochain), Evenepoel va continuer sa remise en forme et en condition. Le jeune belge partira d'ailleurs sur l'île de Tenerife pour un camp d'entraînement intensif, du 6 au 21 mars. De quoi continuer une préparation et un retour au premier plan que tout le monde attend avec impatience.

Bouhanni : "Il y a sept ou huit sprints donc bien sûr que je rêve de revenir sur le Tour de France"

Cyclisme
"Quand j’ai attaqué dans le mur de Huy, Madiot a gueulé dans l’oreillette"
IL Y A 8 HEURES
Cyclisme
Gaudu : "Avec Pinot, on ne s’est jamais tiré dans les pattes et ça fonctionne"
IL Y A 9 HEURES