Kasper Asgreen s’est offert, et avec la manière, son plus beau succès en carrière. Vainqueur en solitaire de l’E3 Saxo Bank Classic à Harelbeke, vendredi en Belgique, le coureur de la formation Deceuninck - Quick-Step a été le grand animateur de la journée. Le champion du Danemark a profité d’un îlot directionnel à 4 km de l’arrivée pour fausser compagnie au groupe de tête et s’imposer. Florian Sénéchal a assuré le doublé pour la formation belge en réglant au sprint le groupe de poursuivants. Grand favori de l’épreuve, Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) a complété le podium.

Le Taaienberg pour un premier écrémage

E3 Saxo Bank Classic
Gaviria s'est fracturé un poignet lors du GP de l'E3
27/03/2021 À 13:40
L’affaire était entendue. Cette 64ème édition de l’E3 Saxo Bank Classic devait offrir à Wout Van Aert et Mathieu van der Poel un énième terrain propice au duel tant attendu. Mais contrairement à lors du dernier Tour des Flandres, aucune moto n’a perturbé les plans de la surpuissante Deceuninck - Quick-Step. Sans leader affiché, la formation belge a été de tous les coups. C’est elle qui a secoué le peloton à 79 km de l’arrivée dans le Taaienberg (comme souvent) avant que Kasper Asgreen ne se soit isolé à 66 km du but. En supériorité numérique, les équipiers de Florian Sénéchal n’avaient dès lors plus qu’à superviser la course-poursuite.

Asgreen a passé beaucoup de temps à l'avant ce vendredi

Crédit: Getty Images

Van Aert retardé sur problème mécanique...

Derrière le Danois, Wout Van Aert s’est employé au même titre que le champion des Pays-Bas. Un temps retardé suite à une crevaison, le leader de la Jumbo-Visma a patiemment attendu l’ascension du terrible Paterberg à 41 km de la ligne pour tenter de faire exploser un groupe de contre pointé à 20 secondes de l’homme de tête. Peine perdue. Les deux grands favoris n’ont pu se défaire des "flahutes" tout de bleu vêtus. Il a fallu attendre la dernière difficulté du jour, le Tiegemberg, pour assister au coup de force de Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix), à 19 km de l’arrivée.

... Puis déposé par un Van der Poel très fort mais trop seul

L’effort brutal a condamné Wout Van Aert (Jumbo-Visma) et permis de revenir sur Kasper Asgreen. Éreinté après un raid solitaire de plus de 50 km, celui qui n’avait encore jamais gagné de classique World Tour a pris son mal en patience en queue de groupe. Tandis que les sept hommes de tête s’activaient afin d’éviter le retour de Wout Van Aert (11e), le champion du Danemark a patiemment attendu son heure. Sorti à 4 km de la ligne, il a parfaitement transformé l’essai, devant un Mathieu van der Poel incandescent mais trop esseulé face à la meute du "Wolfpack".

Le contre qui fait mal : comment Van der Poel a déposé Van Aert

Annulée l’an dernier en raison du contexte sanitaire, la semi-classique flandrienne est une fois de plus chasse gardée des Deceuninck - Quick-Step, après Zdenek Stybar en 2019 et Niki Terpstra en 2018. Une partition 2021 jouée à la perfection en guise de répétition avant le Ronde. prévu le 4 avril prochain.
E3 Saxo Bank Classic
Van der Poel impuissant face au "Wolfpack" : "C'est inquiétant en vue du Tour des Flandres"
26/03/2021 À 18:15
E3 Saxo Bank Classic
Un feu d'artifice à partir du Taaienberg : le résumé du succès d'Asgreen
26/03/2021 À 17:57