Mercredi à Bellegarde, au milieu des coureurs éparpillés dans le final de la 1re étape de l’Étoile de Bessèges, le maillot noir et or de Johan Le Bon a émergé en 32e position. Le Breton signait ses débuts avec l’équipe Cambodia Cycling Academy, une équipe Continentale enregistrée en Asie lors de la saison 2020, basée dans les Cévennes, et dont nous révélions les graves dysfonctionnements dans une enquête publiée mi-janvier.
Absents sur le Grand Prix la Marseillaise faute de licence UCI pour l'année 2021, les coureurs de la CCA ont obtenu in extremis la possibilité de participer à l’Étoile de Bessèges, une épreuve avec laquelle ils partagent des partenaires institutionnels dans la région d’Alès. "Rendez-vous demain", se réjouissait l’équipe mardi en partageant triomphalement sur Facebook un article de presse selon lequel la fameuse licence avait enfin été accordée "au terme d’une interminable attente". Il n’en est rien.
Cyclisme
Enquête : Cambodia Cycling Academy, mais que vont-ils faire dans cette galère ?
11/01/2021 À 14:32
"Ils ne sont pas près de s'en sortir"
Les hommes de Samy Aurignac bénéficient aujourd’hui d’une dérogation exceptionnelle pour courir sans licence aux côtés de Christophe Laporte, qui s'est imposé mercredi, ou encore de vainqueurs du Tour de France comme Egan Bernal, Vincenzo Nibali et Geraint Thomas, qui font également leur rentrée dans le sud de la France. La liste des équipes Conti publiée sur le site de l’UCI compte 131 noms, et la Cambodia Cycling Academy n’en fait pas partie.
"A la suite d’éléments complémentaires reçus de la part de l’équipe Cambodia Cycling Academy ainsi que de la fédération nationale cambodgienne, l’UCI a pu autoriser de manière provisoire la participation de l’équipe à l’Etoile de Bessèges", précise l'instance du cyclisme mondial. "La demande d’enregistrement comme Équipe Continentale UCI reste en cours de d’examen."
"Ils ne sont pas près de s’en sortir avec toutes les garanties qui leur sont demandées aujourd’hui", estime une source proche du dossier, selon laquelle l’UCI a permis à CCA de s’aligner sur l’Étoile de Bessèges "pour ne pas pénaliser les coureurs". L’instance internationale nous avait expliqué en janvier mener des "investigations". Selon nos informations, elle a reçu un nouveau témoignage d'un coureur qui détaille les problèmes d'organisation, de matériel et d'argent rencontrés lors de son expérience avec l'équipe franco-cambodgienne.

Davide Rebellin

Crédit: Getty Images

Rebellin vers la sortie ?

Sans licence pour l'équipe, cinq coureurs ont épinglé leur premier dossard de la saison, sans Cambodgiens (ils sont, selon le projet vanté par Samy Aurignac, la raison d’être de l’équipe, malgré leur absence sur les courses) et sans Davide Rebellin. Le vétéran italien devait être la recrue phare de Cambodia Cycling Academy cette saison… Mais il n'a toujours pas signé de contrat deux mois après la publication sur Facebook d’une photo où Rebellin exhibe un maillot CCA et Samy Aurignac présente un cadre Hersh, un partenaire du coureur italien.
Rebellin est aujourd’hui en contact avec d’autres équipes. Il n'a pas participé au stage qui a rassemblé une poignée de coureurs de la Cambodia Cycling Academy à Cendras fin janvier et il se donne le temps de la réflexion au moment de se projeter sur la saison 2021
D’autres réflexions sont en cours, notamment au sein de la Fédération française de cyclisme et de la Ligue nationale de cyclisme, qui étudient le dossier de près. La participation aux Championnats de France pourrait être réservée aux seules équipes reconnues comme professionnelles par les instances françaises. C’est le cas de Conti comme St Michel - Auber93 et Xelliss - Roubaix Lille Métropole, mais pas de Cambodia Cycling Academy, qui sollicite une licence en Asie pour bénéficier d’un cadre réglementaire bien moins strict que celui imposé en France.
Etoile de Bessèges
Wellens a tenu avec brio, Ganna a écrasé le chrono
07/02/2021 À 16:21
Etoile de Bessèges
En solitaire et en costaud, Ganna s'offre l'étape
06/02/2021 À 16:12